Booking.com



Achoura serait une ancienne fête juive ?

Selon zamane.ma




Source: saphirnews.com
Source: saphirnews.com
Aujourd’hui considérée comme la fête des enfants, Achoura est à l’origine un jour de jeûne chez les juifs, qui commémorent en jeûnant la sortie d’Egypte des Hébreux sous la conduite de Moise.

Le prophète Mohammed se contente de reprendre la tradition juive, mais en l’infléchissant quelque peu : il s’agissait d’une période de jeûne de deux jours, dont le second, le 10 de muharram, a donné le nom à l’événement. Mais, plus tard, lorsque le jeûne du Ramadan fut institué comme signe distinctif, l’obligation d’observer Achoura fut supprimée. Elle devient un jeûne volontaire de 24 heures.

À cette signification initiale, le chiisme ajoute la commémoration du massacre de l’imam Husayn et de 72 membres de sa famille et partisans par le califat omeyyade à Kerbala en Irak.

Ce massacre a lui aussi lieu le jour de mouharram et le deuil se poursuit pendant 40 jours jusqu’à l’Arbaïn (une quarantaine de jours). Mais c’est l’influence juive qui semble avoir le plus marqué le Maroc, puisque le jour est festif chez la plupart des Marocains. Cependant, dans certaines régions du Maroc, où l’influence chiite est visible, on constate que  la célébration est plus proche du Tazieh (ta’azīyah), un genre théâtral qui rejoue le massacre de l’imam Husayn. Dans la région de Tamesna, par exemple, certaines femmes s’auto-flagellent.

Source  : http://zamane.ma/fr/achoura-est-une-fete-juive-2/




        

Notez





Dans le même sujet sur le Web 


loading...

Booking.com

Inscription à la newsletter

Recherche