Big Brother de Lahcen Daoudi : Un moyen de surveiller la population ?




"Nous lancerons un immense projet dans deux ans, qui consistera à assigner un identifiant unique à chaque citoyen depuis sa naissance", explique Lahcen Daoudi.

Cet identifiant, qui devrait à terme "remplacer la carte d’identité nationale", devrait renvoyer à un ensemble d’informations précises sur chaque citoyen. "Cela va de sa condition familiale, à sa situation financière, en plus des données biométriques servant à l’identification de la personne."

Cet identifiant unique à dix chiffres permettrait, selon Lahcen Daoudi de mieux identifier les populations éligible à la subvention de certains produits alimentaires et énergétiques de première nécessité.

L’objectif sous-jacent étant de "permettre l’injection du budget de compensation de manière plus intelligente afin d’améliorer le pouvoir d’achat de la population ciblée".

Pour ce projet d’envergure "qui devrait prendre plusieurs années", Lahcen Daoudi reconnaît que le "gouvernement s’est inspiré du modèle indien".

Le sous-continent a initié en 2010 une opération de collecte de données relatives aux citoyens (1,25 milliard de personnes), en scannant leurs empreintes et iris. Des données rassemblées dans une "signature digitale" constituant un identifiant à douze chiffres renvoyant aux informations personnelles collectées sur chaque citoyen.

L’Inde avait mené ce projet, qui arrive à terme après l’identification de plus d’un milliard d’habitants, pour la même raison avancée par Lahcen Daoudi: la mauvaise allocation des produits subventionnés et des aides sociales.

Source : https://ladepeche.ma/big-brother-marocain-veut-bien/





        

Notez





Dans le même sujet sur le Web 


loading...

Inscription à la newsletter

Recherche






Booking.com