Comment faire son shampoing ?




On essaie d’espacer les lavages sans dépasser 3 shampooings par semaine. On pratique le lavage sur cheveux mouillés à l’eau tiède, et on prélève un peu de produit dans le creux de la main. Il suffit d’émulsionner dans les paumes pour faire mousser un peu, avant de masser le cuir chevelu sans frotter trop fort. On travaille toute la tête par zone, sans oublier les côtés ou l’arrière du crâne. Pendant ce massage, la mousse s’écoule le long de la chevelure jusqu'aux pointes.
Par contre on évite de frotter les longueurs ou les pointes, c’est inutile. Le passage des doigts vers les pointes aide aussi à l’aération des cheveux pendant le shampooing et facilite le démêlage qui suit.

Pour le rinçage, on prend le temps car rien ne doit rester. Une fois le cheveu mouillé rincé, on a deux possibilités. Les cheveux fins, cassants, crépus ou bouclés apprécieront un soin démêlant à l’aloe vera : on passe à nouveau les doigts dans les cheveux comme un peigne démêlant, de haut en bas, après les avoir enduits d’une noix de gel d’aloe vera de bonne qualité . Comme il y a très peu de produit, on ne rince pas forcément.

Les cheveux gras, épais ou ternes apprécieront un second rinçage à l’eau vinaigrée. Une bouteille d’un litre d’eau additionnée de 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre bio suffit.
Tous les bons gestes cheveux de Julien Kaibeck, spécialiste de la cosmétique naturelle.

Lire plus : Shampooing slow : les bons gestes
Source : http://www.femininbio.com/agir-green/actualites-no...



        




Notez




Dans le même sujet sur le Web 


loading...

Booking.com

Inscription à la newsletter

Recherche