Booking.com



Design : Centre Hospitalier de l’Université de Montréal




CannonDesign + NEUF architect(e)s est fier de dévoiler le nouveau Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), un projet d’envergure totalisant jusqu’à maintenant près de dix années de travail. Il s’agit du plus grand projet de construction en milieu hospitalier en Amérique du Nord et à l’heure actuelle, l’un des plus importants au monde. À l’approche de l’achèvement de la Phase 1, l’hôpital universitaire est également le plus grand projet en milieu de la santé à être réalisé en partenariat public-privé (PPP) de l’histoire du Canada, un investissement qui revitalisera tout un secteur du centre-ville de Montréal.

Le complexe du CHUM, qui vise une certification LEED Argent, comptera 772 chambres privées, 39 salles d’opération et plus de 400 cliniques et salles d’examen. Au-delà du mandat premier de regrouper sous un même toit trois anciens hôpitaux – l’hôpital Saint-Luc, l’hôpital Notre-Dame et l’hôpital de l’Hôtel-Dieu – le CHUM est un parfait exemple de projet d’architecture réfléchi qui résout des problématiques hautement complexes en intégrant des concepts d’infrastructures sociales et de revitalisation urbaine au cœur d’un même design. Réparti sur 27 étages (22 étages hors sol, 5 étages en sous-sol), couvrant plus de 3 millions de pieds carrés (près de 275 000 mètres carrés) et englobant deux quadrilatères de l’est du centre-ville de Montréal, le complexe participera activement à la revitalisation du secteur, devenant le point d’ancrage du nouveau Quartier de la Santé. Aussi, afin de répondre au mandat dans son ensemble, l’équipe de design a su prendre en compte les différentes échelles du projet : de la vaste échelle de la métropole et du quartier environnant, à celle, plus fine et humaine, du patient lui-même, qui se trouve au cœur de la vocation de ce lieu de guérison.

 

Défis de taille et résultats accélérés

L’équipe de design a du faire face à de nombreux défis reliés au site, au modèle clinique, au budget et à l’échéancier de construction. Ces contraintes ont été résolues par des stratégies de design innovantes qui ont permis de grandement améliorer la structure du programme clinique de l’institution tout en maintenant en activité les services de l’hôpital Saint-Luc, ce qui a redéfini les limites du chantier de construction de la Phase 1.

 

Dès l’amorce du projet en 2009, l’équipe a dû revoir complètement l’aménagement et l’architecture du projet de référence initial afin qu’il réponde plus rapidement aux besoins de la communauté. Ainsi, la Phase 1, dont la construction tire à sa fin, offrira la quasi-totalité du programme clinique (incluant toutes les chambres de patients et les salles d’opération, le programme diagnostique et thérapeutique complet ainsi que le centre d’oncologie), alors que la Phase 2 sera constituée du centre de conférence, de certains bureaux et de quelques espaces de soins ambulatoires. Cette prouesse architecturale permettra aux Québécois de bénéficier, des années plus tôt que prévu, des pressantes et indispensables infrastructures de soins de santé.

 

« Le CHUM est une réalisation absolument remarquable. Caractérisé par son design imaginatif, sa taille et son échelle considérables, ainsi que son immense ambition d’améliorer la prestation des soins de santé, le CHUM deviendra une icône et une ressource inestimable pour la ville de Montréal, la province de Québec et tout le Canada » affirme Jose Silva, AIA, associé principal chez CannonDesign. « Le niveau de collaboration et de planification stratégique requis pour mener à terme ce projet fût extraordinaire. Depuis le début du projet jusqu’à aujourd’hui, à quelques semaines de la fin de la Phase 1, notre engagement commun de livrer un projet phare pour Montréal, d’obtenir de meilleurs résultats en matière de santé, puis d’impliquer et d’enrichir la collectivité environnante, n’a jamais été ébranlé. C’est grâce à cet engagement que le CHUM deviendra l’un des plus importants projets hospitaliers au monde. »

 

Tout au long du processus de conception, l’équipe a sans cesse cherché à repousser les limites et les standards de qualité, tant au niveau de l’utilisation du design paramétrique pour l’enveloppe du bâtiment, de l’emploi de l’impression 3D de maquettes de coordination, de l’approche innovatrice d’intégration du patrimoine bâti, que de l’utilisation soutenue de la technologie afin de faciliter la communication entre les différentes équipes impliquées sur le projet.  

 

Espaces publics et échelle humaine

Pour ramener cette imposante construction à l’échelle humaine, l’équipe de design a intégré au projet une multitude d’espaces publics de qualité pour que le campus soit le plus ouvert et accueillant possible. « Nous voulions avant tout créer une expérience humaine qui incite les patients et les visiteurs à interagir avec le bâtiment de plusieurs façons. Nous souhaitions redéfinir complètement l’image que les Québécois se font d’un hôpital. » explique Azad Chichmanian, architecte associé chez NEUF architect(e)s.

 

Faisant preuve de sensibilité face à l’environnement immédiat du projet, l’équipe de design a su intégrer le bâtiment au tissu urbain de Montréal en créant une séquence d’espaces publics dynamiques qui relient les multiples entrées du bâtiment, permettant ainsi à la circulation urbaine de permuter librement entre ses murs. L’entrée principale du CHUM se caractérise notamment par son généreux retrait de la rue qui laisse place à une grande cour intérieure, l’Esplanade Jardin, qui accueille la pierre angulaire de l’organisation spatiale du campus universitaire : un amphithéâtre vêtu de cuivre pouvant accueillir jusqu’à 500 places. Utilisé pour marquer les points d’entrée du bâtiment, le revêtement de cuivre constitue un repère visuel de premier plan qui permet au visiteur de s’orienter intuitivement.

 

Pour favoriser la prestation des soins de santé, chacune des 772 chambres privées offre un généreux espace dédié à la famille ainsi qu’une large fenestration permettant de contempler les nombreux jardins-terrasses de l’hôpital, qui sont pour la plupart accessibles au public, ou d’apprécier différents points de vue sur la ville. De plus, tout le bâtiment a été aménagé en respectant les principes de conception universelle et la grande majorité des quelques 12 000 salles a été conçue en suivant un nombre contrôlé de modèles standardisés. « La création d’un centre hospitalier aussi ambitieux exigeait de la part de notre équipe de regarder le projet sous une multitude d’angles, mais nous avons mis à profit notre expertise en milieu de la santé de façon à toujours prioriser l’expérience du patient » ajoute Jose Silva.

 

L’art au cœur de l’architecture

Dépassant largement l’exigence du gouvernement du Québec d’allouer 1% du budget d’un projet public à l’art, le nouveau campus du CHUM comptera 13 œuvres d’art d’envergure, toutes judicieusement intégrées à l’architecture, ce qui constitue la plus grande concentration d’art public à Montréal depuis l’Expo 67.

 

« Nous avons intégré les œuvres de façon à diluer la frontière entre l’art et l’architecture pour offrir aux visiteurs et aux employés une expérience plus humaine » confie Azad Chichmanian. « Par ailleurs, plusieurs éléments de l’architecture du CHUM peuvent être considérés en eux-mêmes comme des œuvres d’art. Le clocher reconstruit, la maison Garth et la salle de recueillement en sont de bons exemples, formant une série d’objets architecturaux qui animent la rue Saint-Denis. Mais c’est la passerelle qui surplombe la rue Sanguinet qui en est probablement le meilleur exemple : sur ce pont aérien, une arche de lumière émerge d’un jeu graduel de perforations dans la peau de cuivre qui l’enveloppe. »

 

La reconnaissance des pairs

Bien que le nouveau CHUM soit toujours en construction, les solutions de design répondant aux nombreuses problématiques de ce mandat ont déjà permis à l’équipe d’obtenir une reconnaissance internationale. Le projet a été lauréat d’un prix A+ Award de Architizer à New York, ainsi que d’un prix A’ Design Award en Italie. Le projet a aussi été présenté au European Healthcare Design Forum à Londres en juin dernier. CannonDesign + NEUF architect(e)s est également finaliste dans la catégorie Design urbain au concours LEAF Awards qui se déroulera à Londres en octobre prochain; le CHUM étant l’unique projet Canadien en lice. L’équipe de design est également finaliste du prestigieux concours international World Architecture Festival qui se déroulera à Berlin en novembre prochain, aux côtés des plus grands designers du monde.

 

À propos de l’équipe de design

 

CannonDesign
CannonDesign est une firme de design intégré qui réunit une équipe dynamique d’architectes, d’ingénieurs, de stratèges, de visionnaires, de chercheurs et de spécialistes de l’industrie, tous guidés par un but commun : trouver des solutions aux plus grands défis de leurs clients et de nos sociétés. La force distinctive de la firme est d’exploiter la créativité de ses membres et de ses clients, de tous les domaines et partout dans le monde, afin de s’appuyer sur les meilleures idées possibles pour offrir des solutions de design efficaces. CannonDesign est reconnue comme étant la 12e firme de design au monde selon Architect magazine et parmi le top 10 des firmes de design à l’international dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la science selon plusieurs palmarès de l’industrie.

 

NEUF architect(e)s

NEUF architect(e)s est une équipe de professionnels créatifs qui contribue au développement du paysage urbain de Montréal depuis 1971. Basé à Montréal et Ottawa, NEUF architect(e)s est l’une des firmes de design les plus diversifiées au Canada. Œuvrant dans tous les types de secteurs d’activité, incluant la planification stratégique, le design urbain, l’aménagement résidentiel, commercial, industriel, de bureau et de complexes hôteliers, la firme se spécialise dans les projets à l’échéancier serré. Au fil des années, NEUF architect(e)s a réalisé plusieurs projets emblématiques, tels que le siège social de la CBC à Ottawa, le siège social de Bombardier à Mirabel, le complexe hôtelier de Mont-Tremblant et plusieurs immeubles animant le centre-ville de Montréal, comme le projet AIMIA récemment terminé. Lauréat de plusieurs prix prestigieux, NEUF architect(e)s est impliqué dans des projets en Amérique, en Europe et en Asie. 

v2com CP





        

Notez





Dans le même sujet sur le Web 


loading...

Booking.com

Inscription à la newsletter

Recherche