Santé et Bien Etre

La maladie abortive



La pauvre, elle a encore fait une fausse couche, elle n’a pas de chance, elle n’arrive pas à avoir d’enfants. !beaucoup de femmes dépriment carrément des la 1ère fausse couche et se demandent la cause . Si celle ci est souvent due à des aberrations chromosomiques, la repetition de fausses couches ou maladie abortive peut être due à d'autres causes qu'il faut rechercher pour proposer un traitement et enfin obtenir l'enfant tant désiré



La maladie abortive, qui se définit par 3 fausses couches ou mort fœtales in utero successives sans grossesses vivante entre temps, trouble profondément les femmes atteintes à tel point que souvent, elles refusent de retomber enceinte de peur de revivre une expérience si traumatisantes.  Les causes sont nombreuses à rechercher afin de pouvoir en proposer un traitement: causes génétiques, infectieuses, utérines, immunitaires, coagulation sanguine et enfin causes générales.

La plupart des gynécologues sont formés à les rechercher mais le problème est la diversité etcherté du bilan, mais aussi souvent l’absence de cause retrouvée. Par exemple, la cause génétique ne se situe pas au niveau d’un  chromosome en plus ou moins mais au niveau d’un gène particulier sur le chromosome et donc le caryotype (étude des chromosomes) des parents ou du produit d’expulsion, s’il est fait normal.

Cette absence de cause retrouvée stresse encore plus le couple qui ne peut pas dépenser sans limites. Les causes les plus fréquentes et traitables sont le diabète, une dysthyroidie, une listériose, une maladie auto-immune, un syndrome des antiphospholipides,ou un trouble de la coagulation du sang. Pour les causes génétiques, le diagnostic préimplantatoire qui consiste àsélectionneraprèsfécondation in vitro les embryons viables les plus susceptibles d’évoluerjusqu’à terme. C’est vrai qu’il reste extrêmement cher et non disponible au Maroc mais la science évolue. En absence de cause traitable, les médecins proposent souvent des traitements empiriques à base de fluidifiants sanguins qui permettent d’avoir un take home baby. Il suffit de garder espoir et de persévérer

 
Par Dr BEN ABBES TAARJI HICHAM
 
 




Notez


Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info

AILLEURS SUR LE WEB : Contenu sponsorisé




loading...


Booking.com

Inscription à la newsletter

Recherche






Retrouvez l’actualité de l'information en ligne sur santé et bien-être, futur et technologie, green attitude, lifestyle, business and work, et elle et lui .