La programmation est aussi affaire de femmes





Contrairement à ce que l'on pense, la programmation informatique n’est pas un domaine uniquement réservé aux hommes. Pour preuve, l’intérêt des jeunes filles pour les différents événements pour la promotion de la programmation au Maroc.

À titre d’exemple, eSTEM Morocco, une association lancée en 2014 grâce au support financier du programme d’échange américain Techwomen, prépare les jeunes élèves aux rôles clés qu’elles seront appelées à jouer dans cette révolution digitale en marche en leur offrant du mentoring, ainsi que des opportunités pour participer à des compétitions internationales.

Il s’agit de les outiller et de les encourager à poursuivre des carrières scientifiques et technologiques tout en diffusant une conscience des challenges environnementaux et le rôle que joue la technologie dans un monde durable. L’initiative «Girls code too», dont la première édition a été organisée en mars dernier par la Moroccan Association for Computing Machinery (MACM) en partenariat avec Arab Women in Computing-Morocco à l'École nationale supérieure d'informatique et d'analyse des systèmes, a également été un franc succès.

En effet, l’événement a vu la participation de 30 équipes, composées de 90 jeunes filles pour résoudre des problèmes complexes en cinq heures. Une démarche qui s’inscrit dans le prolongement de la plus grande compétition de programmation informatique au Maroc : Moroccan Collegiate Programming Contest (MCPC). - See more at: http://lematin.ma/journal/2016/ces-initiatives-qui-mettent--les-jeunes-dans-le-bain-du-digital/263863.html#sthash.qLBLZJ3X.dpuf



        




loading...

Dans le même sujet sur le Web 




Inscription à la newsletter

Recherche