Booking.com


Santé et Bien Etre

Le microbiote : Cent mille milliards de bactéries bienveillantes, et essentielles à notre bien-être




Le succinate protège du développement du diabète

Dans une étude précédente, l’équipe de Gilles Mithieux (UMR-S Inserm 1213, université Claude Bernard Lyon 1) avait démontré que ce mécanisme était en rapport avec la capacité de l’intestin à produire du glucose et à le libérer dans le sang entre les repas et au cours de la nuit. Or, ce glucose possède des vertus particulières : il est détecté par le système nerveux présent dans les parois de la veine porte (qui collecte le sang provenant de l’intestin pour l’amener au foie et au reste de l’organisme), qui à son tour envoie un signal nerveux au cerveau.

En réponse, le cerveau déclenche un faisceau d’effets protecteurs face au diabète et à l’obésité : la sensation de faim diminue, la dépense énergétique de repos augmente et, enfin, le foie produit moins de glucose. Les acides gras à courte chaîne (propionate et butyrate) faisaient le lien entre fibres fermentescibles et production de glucose par l’intestin, en induisant l’expression des gènes et des enzymes de la synthèse du glucose dans l’intestin.

Ces recherches mettent en lumière le rôle de la flore intestinale qui, en fermentant les fibres alimentaires en propionate et, de façon jusque-là insoupçonnée en succinate, offre à l’intestin les précurseurs pour produire du glucose. Ils établissent par ailleurs l’importance de la production intestinale de glucose dans la régulation de la glycémie. Ils devraient permettre de proposer de nouvelles recommandations nutritionnelles ou de nouvelles cibles thérapeutiques pour prévenir ou soigner le diabète et l’obésité.


Lire la suite : Nos bactéries nous protègent du diabète et de l’obésité
Source : http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/inf...

Vidéo pour en savoir plus

C’est ce petit monde invisible à l’oeil nu qui vit partout sur nous et à l’intérieur de nous. Il est constitué de milliers d’espèces de bactéries différentes dont la composition change selon son emplacement: la bouche, la gorge et le nez, la peau, le vagin, ou le tube digestif. Ces bactéries surpassent en nombre les cellules du corps humain, dans un ratio de 10 pour 1. Au total, cent mille milliards de bactéries, portant des millions de gènes différents.

Ces bactéries sont loin d’être toutes des pathogènes qui nous rendent la vie difficile, comme c’est le cas avec la tuberculose, la pneumonie, la méningite, ou même la maladie de Lyme. Pour la plupart, elles sont bienveillantes, et essentielles à notre bien-être. Les bactéries sont une partie intégrale, non seulement de ce que nous sommes, mais aussi de qui nous sommes. Elles affectent notre santé, nos humeurs et même nos comportements.

Cette alliance, cette coévolution avec les bactéries, remonte à des centaines de milliers d’années. Mais nous commençons juste à en connaître, ou à en reconnaître, l’importance fondamentale.




Notez





Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info



Dans le même sujet sur le Web 


loading...

Booking.com

Inscription à la newsletter

Recherche