Santé et Bien Etre

Les médecines douces sont donc la solution à privilégier contre l’arthrose




Par Mr Jean-Marc Dupuis de SNI



Les médecines douces sont donc la solution à privilégier contre l’arthrose
L’arthrose est une maladie qui touche des millions de personnes

La plupart des personnes âgées en seront victimes : aux hanches, au genou, au poignet, au cou, à l’épaule, dans le dos… Les douleurs peuvent devenir insupportables et entraîner un handicap total. 

Mais c’est une maladie compliquée : la médecine est démunie et ne propose aucun traitement définitif. 

À court terme, on peut prendre des antidouleurs, des anti-inflammatoires ; mais leur effet ne dure pas. 

Ces médicaments pris quotidiennement sont peu efficaces. Le 17 mars 2016, une grande étude publiée dans la plus prestigieuse revue médicale du monde, The Lancet, a montré que le médicament chimique le plus prescrit contre l’arthrose, le paracétamol, 
« ne permet pas de calmer efficacement leurs douleurs ou d’améliorer leurs capacités physiques. » 

En revanche, ces médicaments provoquent de graves problèmes à l’estomac, aux intestins. Ils peuvent aussi causer des accidents aux reins et des empoisonnements (le paracétamol est la cause la plus fréquente de destruction du foie, ou hépatite fulminante ). 

Pour éviter cela, on passe à des traitements plus lourds : les infiltrations de cortisone. Mais elles affaiblissent le système immunitaire et abîment les os, ce qui est exactement le contraire de ce qu’il faut aux personnes qui souffrent d’arthrose, maladie qui concerne autant les os que les cartilages. 

Et, de toute façon, la cortisone non plus ne peut être donnée sur le long terme sans graves effets indésirables : destruction du squelette, perforation des viscères. 

Quand le corps n’en peut plus, reste la chirurgie : prothèse de la hanche ou du genou principalement. Au-delà des douleurs et des risques de l’opération, il faut compter des semaines d’immobilisation et des mois de rééducation. 

Les médecines douces sont donc la solution à privilégier contre l’arthrose : 
 
  • on maîtrise la douleur grâce à l’acupuncture, le qi gong, les automassages aux huiles essentielles, les techniques de visualisation ; 
  •  
  • on apporte aux tissus des articulations (tendons, cartilages, os sous-jacents) les nutriments riches en soufre (sulfate de glucosamine, de chondroïtine, MSM) et les protéines (collagène) nécessaires en supplémentation nutritionnelle ; 
  •  
  • on réduit l’inflammation grâce à des plantes naturellement anti-inflammatoires : harpagophytum, curcumine, teinture-mère de cassis, reine-des-prés, peuplier, ortie, saule blanc, vergerette du Canada. 
     
Si rien de tout cela ne procure de soulagement suffisant, l’injection d’acide hyaluronique dans l’articulation est la première stratégie allopathique (médecine conventionnelle) à tenter. 

Cette méthode se situe entre les médecines douces et la médecine dure. 

L’acide hyaluronique, en effet, est un produit entièrement naturel et présent dans la synovie, le liquide où baignent normalement les articulations et qui les lubrifie. C’est lui qui permet aux cartilages de glisser naturellement et sans douleur l’un contre l’autre. Il augmente la viscosité du liquide synovial et rend le cartilage plus élastique. 

Ce traitement est aussi appelé « visco-supplémentation ». 

Piquer avec une seringue dans une articulation n’est pas ce qu’il y a de plus naturel ; mais il s’agit d’y introduire une certaine quantité d’un produit qui s’y trouve déjà. 

La solution n’est ni radicale ni d’une efficacité assurée. Mais l’accumulation de témoignages de patients affirmant que les injections d’acide hyaluronique les ont sauvés est impressionnante. Rien que le 4 avril ont été publiés, sur le site de l’Aflar, les témoignages suivants (et il y en a des milliers d’autres ) : 

« Voilà six ans que je reçois des injections. J’ai 56 ans. Mes genoux me faisaient énormément souffrir et depuis plus rien, et en plus sans aucun effet secondaire. Donc je confirme l’efficacité de ces injections : je marche, je fais du vélo tranquillement, je nage. Et tout ça sans douleurs, alors qu’avant je ne pouvais plus rien faire, sauf en me gavant d’antalgiques. Alors, les études bidon, je n’y crois pas, et vu le nombre de témoignages ici, je suis sûr du bienfait de ces traitements. » 

« Je vais prendre ma retraite à presque 63 ans avec des genoux en compote. Il y en aurait eu des arrêts de travail si je n’avais eu ce traitement. Je n’accepte pas cette décision de déremboursement. 

La prothèse, c‘est bien plus cher . Ce n’est pas du confort, encore moins de l‘esthétique, juste la possibilité de maintenir son activité. 

Par Mr Jean-Marc Dupuis de SNI

Source (www.santenatureinnovation.com       ) et de mentionner en bas de chacun de nos messages :   
   
« Cet article vous a plu ? Vous pouvez recevoir régulièrement les lettres de Santé Nature Innovation.        

C'est gratuit. Cliquez ici pour vous inscrire : http://www.santenatureinnovation.com/newsletter-gratuite/




Notez


Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info

AILLEURS SUR LE WEB : Contenu sponsorisé




loading...


Booking.com

Inscription à la newsletter

Recherche






Retrouvez l’actualité de l'information en ligne sur santé et bien-être, futur et technologie, green attitude, lifestyle, business and work, et elle et lui .