Relocalisation : La robotisation des usines en ligne de mire




Le projet RG Robot est avant tout une opération de communication pour Kuka et Schunk qui démontrent les qualités de vitesse, de précision et de sécurité de leurs matériels à l'heure où la robotique industrielle est en plein essor.

Kuka n'en est d'ailleurs pas à son coup d'essai pour promouvoir ses machines auprès du grand public. En 2014, la firme allemande avait organisé un match de tennis de table entre son bras robotisé KR Agilus et le champion Timo Boll, qui est devenu l'ambassadeur de la marque en Chine.

La Chine, justement, est devenue un eldorado pour la robotique industrielle. Le pays a décidé d'investir massivement dans ce domaine afin de maintenir sa compétitive sur des secteurs économiques clés comme celui de la high-tech. La semaine dernière par exemple, on a appris que Foxconn, le sous-traitant principal d'Apple, Samsung et d'autres grandes marques, a fait passer les effectifs de l'une de ses usines de 110.000 à 50.000 ouvriers en achetant 60.000 robots. Foxconn, qui emploie plus de 1,2 million d'ouvriers, a l'intention de remplacer les moins qualifiés d'entre eux par des machines.

Il n'y a pas qu'en Chine que les robots remplacent les humains. L'équipementier Adidas vient d'annoncer qu'il relocalisait à partir de l'année prochaine une partie de sa production de chaussures de sport en Allemagne, dans son usine robotisée Speedfactory qu'il teste depuis un an. À la clé, des économies sur la main d'œuvre, des marges plus juteuses et des ouvriers qui travaillent sans relâche et n'ont aucune revendication. Ce match-là, les robots l'ont déjà remporté...


Source : http://www.futura-sciences.com/tech/actualites/imp...

RG Robot project is primarily a communication operation for Kuka Schunk and that demonstrate the qualities of speed, accuracy and security of their materials at a time when industrial robotics is booming.

Kuka do is also not his first attempt to promote its machines to the general public. In 2014, the German company had organized a table tennis match between its robotic arm KR Agilus and champion Timo Boll, who became the brand ambassador in China.

China, in fact, has become a paradise for industrial robotics. The country is investing heavily in this area in order to maintain its competitive on key economic sectors such as high-tech. Last week for example, we learned that Foxconn, the main subcontractor of Apple, Samsung and other major brands, has passed its plants the size of one of from 110,000 to 50,000 workers by buying 60,000 robots . Foxconn, which employs over 1.2 million workers, intends to replace the least qualified of them by machines.

It is not only in China that robots replace humans. The equipment manufacturer Adidas announced it relocalisait from next year a part of its production of sports shoes in Germany, in his robotic factory Speedfactory it tests for a year. At stake, saving on labor, juicier margins and workers who work tirelessly and have no claim. That game, robots have already won ...



        




Dans le même sujet sur le Web 


loading...

Booking.com

Inscription à la newsletter

Recherche