SAGESSE BOUDDHISTE


PAR NAÏM KAMAL



Parce qu’on a toujours eu une certaine idée du bouddhisme et des bouddhistes que l’on a toujours assimilé à la méditation, la transcendance et la sagesse, parce que aussi on avait une belle image et beaucoup d’admiration pour cette icône birmane de la lutte contre le pouvoir militaire, Aung San Suu, prix Nobel de la paix et actuellement premier ministre de son pays, on n’a jamais cru les Birmans capables de nettoyage ethnique et d’horribles persécutions dont sont victimes les musulmans de la Birmanie.

Ceux qui attendaient une position du prix Nobel de la paix digne de sa gloire, n’en ont pas eu pour leur argent. La voilà désormais Birmane bouddhiste comme tous ses compatriotes unis dans la haine des musulmans. Interpelée de toute part pour réagir contre le massacre des musulmans, elle a esquivé en mettant ce qui se passe dans son pays sur le dos de la désinformation. On croirait entendre ses propres persécuteurs lorsqu’ils l’ont maintenu pendant de longues années isolée du monde.

Une vidéo circule sur les réseaux sociaux où l’on voit un moine bouddhiste faire dire à une foule de femmes qu’elles préféreraient épouser un chien galeux plutôt qu’un musulman. Et le reste à l’avenant.

inRead invented by Teads
Sur le compte de qui et/ou de quoi mettre cette scandaleuse bestialité doublée d’une crasseuse stupidité : Celui de l’homme ou de la religion ? A bien  réfléchir, la sagesse bouddhiste est un mythe et une mystification. Et tout bien réfléchi, toutes les religions se valent dès lors que l’homme s’en empare pour les mettre à son service, libérer ses haines et donner libre cours à ses bas instincts.

Avec l'aimable autorisation de Mr NAÏM KAMAL


Notez




Inscription à la newsletter

Recherche






Booking.com