Un virus peut se répliquer dix fois plus que 10 heures après le début de la journée




Un virus peut se répliquer dix fois plus que 10 heures après le début de la journée
Lorsqu'un virus, comme celui de la grippe ou de l'herpès, pénètre dans une cellule, il y injecte son matériel génétique. Il va alors détourner le fonctionnement de celle-ci à son avantage, en utilisant ses ressources. Si bien que la cellule infectée ne pourra plus fonctionner d'elle-même. C'est l'infection. Le cycle des cellules est contrôlé par le rythme biologique de notre corps, grâce entre-autres au gène Bmal1.
 
 
Résultat des études  : au lever du soleil, le virus se répliquait dix fois plus que 10 heures après le début de la journée ! Cependant, chez les souris dépourvues du gène régulateur de l'horloge biologique, l'infection était toujours très élevée, peu importe le moment. L'heure de la journée semblerait donc influencer la gravité de l'infection, du moins lorsque l'horloge biologique fonctionne correctement.
 
Des travailleurs en horaires décalés plus sensibles aux virus
 
Selon les auteurs, les résultats de ces travaux permettraient d'expliquer pourquoi les travailleurs en horaires décalés, au trois-huit par exemple, seraient plus sensibles au infections et à la fatigue chronique. En effet, ces horaires de travail dérégleraient leur horloge biologique. Ainsi, sans variation du rythme, la réplication du virus serait toujours à son niveau le plus élevé.

Liree : Certains moments de la journée favoriseraient les infections
Source : http://www.allodocteurs.fr/maladies/immunite/certa...


        




Notez




Dans le même sujet sur le Web 


loading...

Booking.com

Inscription à la newsletter

Recherche