Booking.com



Visionnez un classique RETOUR VERS LE FUTUR, de Steven Spielberg


Blog : http://www.le212.info/azizabenkirane/



Visionnez un classique RETOUR VERS LE FUTUR, de Steven Spielberg
RETOUR VERS LE FUTUR Les cinq premières minutes visionnées et décortiquées pour vous

« Back to the futur», en français « Retour vers le futur » est un titre accrocheur et intriguant, en ce sens qu’on a l’habitude de retourner vers le passé, et non vers le futur.


1. INT. SALON. TÔT LE MATIN

Le fondu à l’image commence par le tic-tac d’un, puis plusieurs réveils sur écran noir, et enchaîne sur un défilé panoramique d’une magnifique collection d’horloges, montres et réveils plus ou moins anciens, on sait qu’il va s’agir de temps. Il est 7:53. Mais les montres n’indiquent pas toutes exactement la même heure à quelques minutes près : on s’attend à une distorsion ou un jeu avec le temps. Enfin des coupures de presse du Hill Valley telegraph donnent la localisation géographique, et nous informent que La société Brown a fait faillite et sera vendue à des promoteurs. Puis 3 portraits terminent cette balade panoramique, l’un est celui de Thomas Edisson, promoteur de l'électricité et inventeur du cinéma, un autre profil suggère la silhouette d’Einstein.
Un insert son de publicité radio sur Toyota nous apprend qu’on est au mois d’octobre 1985 pendant que l’image montre un foutoir de vaisselle entre les montres, et après un gong un écoulement automatique de liquide directement sur la plaque chauffante d’une cafetière sans bocal. On se demande quel fou habite cette maison. La présentatrice info d’une télé évoque la disparition d’un lot de plutonium un mois auparavant, dont le vol a été revendiqué par un groupe de terroristes libyens, vol démenti par le centre de recherche nucléaire du pacifique et présenté comme une simple erreur de stockage. Le FBI s’est abstenu de tout commentaire : on est bien au USA

Un grille-pain qui continue d’éjecter et re-griller une tranche de pain de mie carbonisée, nous confirme qu’il n’y a personne dans cette maison pour sauver les meubles, d’autant qu’une machinerie automatique ouvre des boites de pâté pour chien, en accumule le contenu sur une gamelle nommée Einstein, qui déborde, et jette les boites vides dans une corbeille. On soupçonne qu’on se trouve dans la maison d’un savant exentrique qui vit avec un chien.

Cette localisation-présentation ne dure que 2 mn 58 au bout de laquelle on sait exactement où on se trouve : à Hill Valley au USA, dans la maison d’un inventeur fou qui vie avec un chien nommé Einstein, au mois d'octobre 1985, à 7 H 53. Et du plutonium a disparu.

2. INT. SALON. MATIN 
Une voix Off précède le début la scène suivante, une porte s'ouvre réveillant une clef jetée sur le paillasson, et l’arrivée des pieds d’un ado (jean et basquets Nike),

Voix OFF
Eh Doc, Doc, houhou, y-a quelqu’un ? 
Einstein tu es là ? 
Qu’est-ce qui se passe ? 
Oh bonjour le ménage 
Berk c’est complétement dégueu ici .

L’ado pose à terre son skateboard qui roule pour s’arrêter contre un conteneur à plutonium. L’intrigue est lancée : il s’agit bien d’un savant DOC, qui vit avec un chien EINSTEIN, et qui a volé le plutonium disparu.
La main de l’ado met en route le système électrique complexe d'une stéréo, tourne tous les boutons à fond, et branche un micro. Un travelling arrière commence à nous réveiller plus de l’ado qui se prépare à jouer de la guitare électrique devant une gigantesque enceinte de haut parleur qui grésille. Un aboiement, une première note, et c’est l’explosion, qui détruit des étagères de livres, de notes et feuillets. La tête de l’ado, héros du film en sort, on la découvre enfin à 4 minute 30, avec de grosses lunettes ray ban, que le personnage enlève pour constater les dégâts « Waou ça c’est du rock ! » dit-il admiratif. Son ami DOC lui a construit un système d’amplification si puissant, qu’il explose à la première note de guitare.
Une sonnette murale rouge compulsive retentit, l’ado se précipite pour déterrer un vieux récepteur téléphonique noir d’entre les décombres de feuillets et notes. Et la présentation des personnages nous est faite, en même temps que la caméra nous fait visiter le lieu abracadabrant :

L’ADO
Oui

VOIX OFF
c’est toi Marty ?

MARTY
Eh Doc, où est-ce que vous êtes ?

DOC
(voix off)
Tu peux me retrouver dans la promenade des 2 pins, cette nuit à 1H et quart. Je crois que je viens de faire une découverte importante.

MARTY
Attendez, attendez vous voulez dire à 1H et quart du matin

DOC
(voix off)
Oui

MARTY
Mais qu’est ce qui se passe ? Où est ce que vous étiez depuis une semaine ?

DOC
(voix off)
En plein travail

MARTY
Je n’ai pas vu Einstein, il est avec vous ?

DOC
(voix off)
Oui, il est là

MARTY
Vous savez tous vos appareils sont restés branchés toute la semaine

DOC
(voix off)
Mon installation ? Ah au fait Marty, ça me rappelle, tu ferais mieux de ne pas utiliser l’ampli, il y a un léger risque de court circuit.

MARTY
Ouieh, Bon d’accord c’est bon je m’en souviendrais

DOC
(voix off)
Alors à ce soir, et surtout n’oublies pas, 1H et quart, promenade des 2 pins.

MARTY
D’accord

Toutes les horloges se mettent à sonner en même temps.

DOC
(voix off)
Qu’est ce que j’entend ? mes horloges ?

MARTY
Oui, il est, il est 8 H

DOC
(voix off)
Fantastique, mon expérience a réussi, elles retardent exactement de 25 minutes

MARTY
Qu’est-ce que vous dites. Attendez une seconde Doc, vous êtes en train de me dire qu’il est 8 H 25 minutes

DOC
(voix off)
Très précise

MARTY 


 Oh la vache ! Je vais être en retard au lycée
 

il raccroche et sort avec son skateboard,  Et après nous avoir habilement baladés dans la ville sur son skateboard en s’accrochant derrière plusieurs voitures les unes après les autres, le rythme repart de plus belle au lycée.

Lien pour voir gratuitement le film : 
http://www.film-streaming.co/retour-vers-le-futur-streaming…#

Fiche technique, histoire du film et distribution
https://fr.wikipedia.org/wiki/Retour_vers_le_futur





        

Notez





Dans le même sujet sur le Web 


loading...

Booking.com

Inscription à la newsletter

Recherche