«e-kiosk» : Mouqatâa en ligne




La start-up , Algo , a conçu une solution intuitive pour faciliter l’accès aux services rendus aux citoyens au niveau des arrondissements (légalisation de papiers administratifs, certification de copie conforme…).

Baptisé «e-kiosk», le concept s’incarne dans une espèce d’automate géant qui permet à l’utilisateur d’interagir pour soumettre l’ensemble de ses requêtes.

L’entreprise éditrice profite du contexte de la légalisation de la signature électronique pour se positionner sur le marché. L’objectif affiché étant de faciliter la vie aux citoyens et de lutter contre la corruption et les fraudes liées à la manipulation du registre de légalisation.

Autre argument avancé par les concepteurs: zéro suppression de poste. «Les agents opérant au sein de l’arrondissement préserveront leur emploi et continueront d’exercer leur activité de façon normale, mais cette fois-ci, en back-office»

Un des objectifs de la start-up est d’accompagner la transition vers une administration sans papier. En effet, la solution permet aux citoyens de s’enregistrer bio-métriquement et d’accéder à distance via une application mobile à la palette de services mis à leur disposition.

Le concept a déjà fait ses preuves dans un premier projet pilote lancé auprès de la ville de Fkih Ben Saleh, en partenariat avec le ministère de la fonction publique, de la modernisation de l’administration. Actuellement, la mise en place d’un deuxième projet test est en cours à Fès. 




        

Notez




Dans le même sujet sur le Web 


loading...

Booking.com

Inscription à la newsletter

Recherche