3 ans de prison ferme pour celui qui voulait faire sauter le festival Mawazine




Originaire de Souk Larbaâ, ce jeune homme était pro-Daech et affichait son extrémisme au grand jour 

Son objectif: commettre un attentat contre le festival Mawazine à l’aide de ceintures d’explosifs.

Le jeune homme, né en 1992, a été condamné le 15 décembre dernier pour 3 ans de prison ferme par la Chambre criminelle chargée des affaires de terrorisme pour « apologie du terrorisme »


Notez


Lu 29 fois


Inscription à la newsletter

Recherche




Booking.com