Menu


Santé et Bien Etre

5 alternatives à la viande





Pour vous donner un ordre d’idée, les besoin en protéines sont de l’ordre de 0,6 g à 0,8 par kg de poids corporel par jour. Cela revient par exemple à 44 g par jour pour une femme de 55 kg et 60 g pour un homme de 75 kg.

Le soja ( 36 g de protéines pour 100 g)

Le soja occupe une place majeure dans l’alimentation végétarienne depuis toujours. Très riche en protéines végétales, il l’est aussi en vitamines et en fibres.
Attention, ne pas confondre les fèves ou graines de soja, riches en protéines, avec les« pousses » ou « jets » de soja qui sont des haricots mungo germés très pauvres en protéines.
Lait de soja, tofu, sauce, farine, huile et fèves… les dérivés du soja sont nombreux et permettent de varier les plats.

 

 Le seitan (75 g de protéines par 100 g)

Il s'agit là d'un aliment fabriqué pour 75% à base de protéines de blé. Très protéiné, riche en calcium, index glycémique faible,le seitan a tout pour plaire... sauf si on est sensible ou intolérant au gluten.

Les lentilles (25 g de protéines par 100 g)

Après le seitan, les légumes secs restent les meilleures sources de protéines végétales. Les lentilles (et autres légumineuses) contiennent également peu de graisses, beaucoup de minéraux et de fibres et contribuent à une bonne satiété.

 

Les amandes (25 g de protéines par 100 g)

Dans les oléagineux on retrouve amandes, noix, noisettes, noix de cajou, etc. Tous renferment une quantité importante de protéines. A l’apéritif privilégiez les amandes non salées et pour agrémenter une salade pensez aux amandes effilées, graines de tournesol, graines de courge, etc.

 

Le quinoa (14 g de protéines par 100 g)

L’aliment roi des « sans gluten » contient nombre d'acides aminés indispensables. Il est aussi riche en fibre, en potassium et possède un index glycémique bas. Le quinoa permettrait aussi de diminuer le cholestérol, la tension artérielle et le taux de sucre sanguin.

 

Steacks végétaux : attention à l'arnaque

Le steak végétal est à la mode. Mais s’il n’était qu’une pâle copie de son homologue saignant ? Le magazine 60 millions de consommateurs a mesuré sur dix références vendues en grandes surfaces les teneurs en protéines. Résultat : la moitié du panel contient moins de 15% de protéines… A titre de comparaison un steak de viande en contient près de 30%. Plus grave : l’étude a relevé aussi la présence de nombreux additifs afin de s’approcher de l’apparence de la viande: "colorants, gélifiants, épaississants, exhausteurs de goût". Notre recommandation est d'éviter les « faux », qui ne sont que des produits très transformés à la fois pauvres en nutriments et riches en glucides.

Source : https://www.lanutrition.fr/





Notez

Lu 143 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info


Inscription à la newsletter

Recherche