AI : Amazon contre Google




Depuis 2016, AWS met les bouchées doubles pour construire une offre cloud d'IA digne de ce nom.

En vue de combler son retard, notamment vis-à-vis de Google, considéré comme le champion du domaine, le groupe a déroulé les services ces dernières années : 

Amazon Rekognition  pour la reconnaissance d'images, 
Amazon Transcribe  pour le speech-to-text, 
Amazon Polly  pour le text-to-speech, 
Amazon Comprehend  pour la compréhension du langage naturel (NLP) 
Amazon Lex  pour le pilotage d'interfaces conversationnelles.


A ces briques sont venus s'ajouter AMI AWS Deep Learning  pour configurer des grappes de serveurs AWS dédiées au machine learning et SageMaker, un environnement complet de data science.

Industrie, marketing et santé dans le viseur

AWS a donné le coup d'envoi d'une politique produit d'IA verticalisée. Lors de re:Invent, le groupe de Seattle a présenté une déclinaison de son outil de NLP  pour le secteur médical.

Son objectif : automatiser le traitement des fichiers de santé, en matière de résultats d'analyse, d'antécédents, de prescriptions... Pour l'industrie, une offre cloud baptisée AWS RoboMaker  a été annoncée.

Sur le terrain de l'automobile, AWS a dévoilé une voiture autonome  miniature, au format 1/18ème : la DeepRacer....

Quant au second (Amazon Personalize), il permet de bénéficier de la technologie utilisée par le retailer sur son site d'e-commerce pour personnaliser des contenus web et recommandations de produits. Cette seconde brique met en œuvre des processus de machine learning automatisés comparables à ceux de Google AutoML.

AI : Amazon contre Google





        

Notez

Lu 56 fois




Dans le même sujet sur le Web 


loading...

Inscription à la newsletter

Recherche






Booking.com