AI : Le community manager est-il en danger ?


Voilà une petite réflexion fictive mais pas dénuée de réalité si on en juge par ce qui nous entoure et ce qui nous attend demain. L’intelligence artificielle est à tous les étages de notre quotidien personnel ou professionnel. Elle sera à même de nous remplacer sur de nombreuses taches et nous faire croire à un gain de temps !



 

Pourtant depuis que les machines existent pour nous remplacer dans un tas de rôles, le sentiment de gagner du temps n’est pas réellement palpable et de loin. On court toujours après et on en veut toujours plus. C’est plutôt une compression des taches dans un temps imparti que nous sommes en train de vivre. Vouloir faire rentrer 48 heures de travail dans 24 est plutôt la réalité et pour tout ça il faut continuer à gérer, à optimiser, à surveiller.

Autant dire que le temps nous en aurons encore moins sous prétexte qu’il nous restera des miettes pour faire autre chose.

 

Le community manager sera impacté de la même manière que beaucoup d’autres ! Pourtant on parle de métier lié au digital, ce qui pourrait prétendre à une étanchéité face à un univers qui se voudrait plus un allié. Si l’automatisation était déjà un sujet qui fâchait il y a quelques temps chez les community managers, il est aujourd’hui pleinement banalisé. Le métier étant déjà très chronophage, il était nécessaire d’automatiser certaines taches et de laisser le CM opérer naturellement sur la recherche d’engagement.

Converser et mettre en place des actions via des outils serait presque un résumé du CM aujourd’hui. Je ne parle pas ici de petites structures mais de groupes qui pèsent suffisamment dans la balance pour travailler sur de l’IA.

Les petites entreprises auront toujours des besoins primaires et on l’espère de community managers pour travailler leur visibilité.






        

Notez

Lu 27 fois




Dans le même sujet sur le Web 


loading...

Inscription à la newsletter

Recherche






Booking.com