Bitcoin : Une chute de plus de 60% en un mois





Bitcoin : Une chute de plus de 60% en un mois

Les investisseurs en cryptomonnaies vivent les premières semaines de 2018 comme une gueule de bois de Nouvel An qui ne s’arrêterait jamais. Mardi 6 février, le bitcoin est passé sous la barre des 5.000 euros revenant à son niveau d’octobre.

La plupart des personnes qui ont investi lors du pic de décembre sont désormais en pertes et comptent leurs satoshis (la plus petite unité du bitcoin, soit 0,00000001 BTC).

La capitalisation du secteur crypto ne vaut plus que 253 milliards d’euros contre 655 milliards début janvier.

“La bulle a-t-elle éclaté ?”, “Disgrâce du bitcoin”, “Le bitcoin est la plus grosse bulle de l’histoire de l’humanité”, etc.


On ne compte plus les titres de presse ou déclarations publiques annonçant sa mort. Une nouvelle fois.

 
 

Car l’épisode traversé début 2018 a un air de déjà vu. Plusieurs fois la fin de la cryptomonnaie a été annoncée sans pour autant se confirmer. Nous avons recensé quelques chutes notables :

  • Interdiction des plateformes de trading en Chine : -40% en septembre 2017
  • Fermeture brutale de MtGox, la principale plateforme d’échange : -50% en février 2014
  • Arrêt surprise des échanges sur MtGox : -80% en avril 2013
  • Premier piratage de MtGox : -95% entre juin et novembre 2011

À la lumière de l’histoire du bitcoin, il n’est donc pas étonnant de le voir “s’écrouler” une nouvelle fois. Mais cette dégringolade est toute relative : sa valeur reste cinq fois supérieure à celle observée il y a un an. Nous avons listé les éléments qui fragilisent actuellement le secteur.





        

Lu 42 fois



loading...

Dans le même sujet sur le Web 



>/center>

Inscription à la newsletter

Recherche