C est parti pour les 12.000 satellites pour fournir Internet




La société spatiale californienne SpaceX a lancé jeudi les 60 premiers mini-satellites de sa future constellation « Starlink », destinée à fournir internet depuis l’espace et qui pourrait un jour compter 12.000 satellites.

Une fusée Falcon 9 de la société créée par Elon Musk a décollé sans incident de Cap Canaveral en Floride à 02H30 GMT, avec à son sommet une coiffe entièrement remplie par les 60 satellites.

Il a indiqué la semaine dernière que le système commencerait à être réellement opérationnel avec environ 800 satellites, ce qui nécessitera encore une douzaine de lancements.

Il y a aujourd’hui environ 2.100 satellites actifs en orbite terrestre (des milliers d’autres restent en orbite mais ne sont plus opérationnels).

Pour recevoir l’internet de SpaceX, une antenne plate de la taille d’une « boîte moyenne de pizza » sera nécessaire, selon lui. La société s’associera sans doute avec des opérateurs de télécommunications, mais n’a pas encore commencé à chercher des clients, a dit M. Musk.





        

Notez

Lu 71 fois




Dans le même sujet sur le Web 


loading...

Inscription à la newsletter

Recherche






Booking.com