Ces cosmétiques et protocoles pour ralentir le temps




Probiotiques à toutes les sauces, protocoles sur mesure, compléments alimentaires révolutionnaires... Ces trouvailles promettent de régénérer notre peau. Microbiome 3.0
Dans nos crèmes, notre assiette et nos compléments alimentaires, les probiotiques n'ont jamais autant eu le vent en poupe. "Cela fait pourtant des années que les marques les utilisent" , s'amuse Marie Drago, docteur en pharmacie, fondatrice de Gallinée, des soins dédiés au micro biote cutané. Sauf qu'on se gardait de le dire car jusqu'à peu les bactéries étaient de grandes incomprises. "Aujourd'hui, chacun sait que les probiotiques sont des bonnes bactéries capables de soutenir le processus naturel de la peau , se félicite Rodolphe Bories, skin care artist manager chez La Mer. Ils jouent un rôle dans la reconstitution de la barrière cutanée, dans la production du collagène, ils réenclenchent les mécanismes qui tournaient au ralenti à cause du vieillissement, mais aussi de la pollution, du stress..." Un nouveau terrain de jeu qui n'a pas échappé aux marques qui planchent sur les futures formules retardatrices de vieillissement.
"Nous avons un champ de recherche extraordinaire devant nous ! Il y a énormément de paramètres et encore beaucoup d'inconnus. C'est pourquoi toute l'industrie planche sur la cartographie, le mapping de la diversité microbienne et sur les facteurs qui font varier l'équilibre cutané", confie José Ginestar, directeur scientifique chez Sisley.

Réflexe in & out

"Avant, les clientes étaient à la recherche d'antirides, d'anti-âge, d'anti-tout !, affirme Marion Massias, direct rice retail chez Oh My Cream. Aujourd'hui, elles veulent de l'éclat et une jolie peau et acceptent leurs rides d'expression." Autre sujet omniprésent : l'importance du "gut-skin axis" (l'axe intestin-peau). Tout ce que l'on ingère se voit sur notre enveloppe corporelle. "On sait par exemple que Lactobacillus rhamnosus, présent dans les yaourts et les produits fermentés, réduit l'eczéma et, par extension, l'inflammaging , déclare Marie Drago. De nombreuses recherches cliniques sont encours et nul doute que, dans deux ou trois ans, il y aura une multitude de compléments alimentaires pour réguler l'inflammation de la peau." En attendant, le marché des compléments alimentaires explose avec des cocktails savamment dosés en antioxydants, saupoudrés de probiotiques et autres superfoods. Mieux encore, de récentes études ont démontré que "les effets des cosmétiques sont décuplés quand ils sont combinés avec des compléments alimentaires ad hoc", conclut Jérôme Paris, chirurgien spécialisé en rajeunissement facial et directeur médical d'Holidermie.

 

Probiotic party © PHOTOS : DR
Green gallery © PHOTOS : DR
Inside out © PHOTOS : DR
Correction ultime © PHOTOS : DR


Suite sur Source : https://www.grazia.fr/beaute/soins-visage-corps/be...




        

Notez

Lu 45 fois




Dans le même sujet sur le Web 


loading...


Inscription à la newsletter

Recherche