Menu


Santé et Bien Etre

Comment bien préparer un thé selon une sommelière du thé



On pense tout savoir sur le thé. Plutôt normal lorsque l'on sait que le thé est la boisson la plus consommée dans le monde après l'eau. Près de 500 millions de tasses sont bues chaque jour à travers le globe. Carine Amery, sommelière du thé, nous éclaire sur cette boisson réconfortante.



Le premier élément auquel il faut prêter attention est la température. Les thés rouges, noirs et semi-oxydés s'infusent à une température proche de l'ébullition. Les thés vert, blanc et jaune s'infusent, quant à eux, autour de 80 degrés. Pourquoi ? Parce que les tanins de ces thés-là n'ont pas été oxydés et sont donc bien plus solubles. Par conséquent, si l'on verse de l'eau bouillante sur un thé vert, l'amertume passera en premier lieu dans l'infusion.

Or, un bon thé doit être un équilibre entre l'amertume, l'astringence et la douceur. Et la douceur doit venir en dernier lieu. Notre culture gastronomique a tendance à privilégier davantage la douceur, le moelleux, les matières grasses. En revanche, en Asie, l'astringence et l'amertume sont très recherchées.

La deuxième clé de réussite d'un bon thé est la qualité de l'eau utilisée. Son pH doit être neutre ou très légèrement acide. Et elle doit surtout être faiblement minéralisée, c'est-à-dire contenir maximum 150 mg de résidus secs. Ce chiffre est facilement trouvable sur les étiquettes des bouteilles. Une autre option est d'utiliser un filtre à eau.

Ensuite, vient le dosage. Il ne se fait pas au volume mais au poids. Et il faut compter environ 2 grammes par tasse.

En quatrième lieu, il faut faire attention au temps d'infusion. Les thés verts et jaunes doivent être infusés maximum 3 minutes. Les thés blancs et les semi-oxydés jusqu'à 7 minutes. Et les Pu-erh entre 3 et 5 minutes.

Enfin, cinquième point important : le matériau de la théière. La fonte n'est pas une bonne matière pour infuser. Les meilleures théières sont en porcelaine, en faïence, en verre, en céramique ou en terre cuite.

Qu'est-ce qu'un accord ? Un accord est le résultat obtenu lorsque l'ensemble vaut plus que la somme des parties. Dans un accord gastronomique, quelque chose se crée entre l'accompagnement et le plat : ce n'est plus tout à fait le plat et ce n'est pas non plus la boisson. C'est une synergie, une alchimie entre les deux.


Source : http://weekend.levif.be/lifestyle/culinaire/les-ci...





Notez

Lu 159 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info


Inscription à la newsletter

Recherche