Menu


Santé et Bien Etre

Comment choisir son eau en bouteille ?





 

Les eaux en bouteille sont naturellement potables, et ne subissent aucun traitement. Il existe deux types d’eau en bouteille :

  • Les eaux de source : Elles proviennent de nappes d’eau souterraines situées dans toutes les régions de France, et sont soumises à la même réglementation que l’eau du robinet. Elles doivent remplir tous les critères de potabilité et contiennent donc à peu près autant de minéraux que l’eau du robinet. Elles ne subissent aucun traitement, ces eaux sont ainsi plus pures que celle du robinet, même si la différence reste très faible.
  • Les eaux minérales : Leur origine est souterraine, tout comme l’eau de source. Par contre, elles sont soumises à des normes spécifiques et peuvent atteindre des fortes teneurs en minéraux qui ne sont pas tolérées pour l’eau du robinet.

Le premier élément à prendre en compte dans le choix d’une bouteille d’eau est la quantité de résidus à sec qu’elle contient. Il s’agit de la quantité de minéraux (sodium, magnésium, sulfate, calcium,…) restants une fois que l’eau est évaporée. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une bonne eau est une eau peu minéralisée. Une consommation excessive de minéraux peut être néfaste pour l’organisme. La présence de minéraux en grande quantité dans l’eau peut interagir avec ceux apportés par l’alimentation, réduisant l’assimilation de ceux-ci. Le résidu à sec doit ainsi être idéalement inférieur à 100mg/l. Il est identifiable après les valeurs nutritionnelles de la bouteille par les mentions : “résidus à sec à 180°”, “extrait sec à 180°”, “teneur total en sels minéraux à 180°.

De manière générale, les eaux minérales doivent donc être consommées de façon limitée. Elles sont souvent trop riches en sodium et autres minéraux. Certaines seraient refusées en réseau public de distribution à cause de leur trop fort taux en minéraux. L’argument souvent mis en avant par ces eaux est que la présence de minéraux permet de réduire certaines carences, notamment en calcium et en magnésium. Or, l’assimilation du calcium et du magnésium de ces eaux est faible. Ainsi, ces eaux ne présentent que peu d’intérêt particulier et ne doivent pas faire l’objet d’une consommation quotidienne. Lorsque l’on est carencé, l’eau minérale n’est pas une solution : les déficits en magnésium ou en calcium ne peuvent pas être restaurés avec de l’eau, ils doivent être restaurés à travers une meilleure alimentation.

En revanche, les eaux de source contiennent nettement moins de minéraux et peuvent convenir pour une utilisation au quotidien. Elles sont intéressantes en remplacement de l’eau du robinet, quand celle-ci possède un goût de chlore trop prononcé par exemple ou dans les régions rurales polluées.



Source : https://yuka.io/quelle-eau-boire/





Notez

Lu 261 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info


Inscription à la newsletter

Recherche