Menu


Santé et Bien Etre

En quoi la spiruline renforce le système immunitaire ?



Source : Thése La spiruline : indications therapeutiques, risques sanitaires et conseils `a l’officine Audrey Manet archives-ouvertes.fr



Pourquoi la spiruline, cet être unicellulaire, à l’origine du monde animal et végétal, et consommée depuis des siècles par des peuples d’Afrique et d’Amérique centrale est-elle présentée comme l'algue aux mille vertus ? Plébiscitée par de nombreux sites internet, présente dans tous les magasins biologiques et les pharmacies, les diverses propriétés annoncées méritent un examen sérieux pour voir la véracité et les preuves de ces activités pharmacologiques et thérapeutiques.

Renforcement du système immunitaire Le système immunitaire est la réponse de l’organisme à tous les composés reconnus comme du « non-soi » virus, bactéries, cellules cancéreuses…Il existe deux réponses immunitaires : l'immunité innée et acquise. Une partie des cellules immunitaires se trouvant dans le tractus digestif sont facilement accessibles pour stimuler l'immunité via 41 des compléments alimentaires comme des probiotiques.

En quoi la spiruline renforce le système immunitaire ?
- elle combat l’asthénie en apportant tous les nutriments pour permettre au système immunitaire de se reconstituer lors de convalescence,

- elle stimule le système immunitaire (thymus) et augmente la production de nouvelles cellules sanguines, améliore l'activité phagocytaire des macrophages et accélère la production du système humoral (anticorps et cytokines).

Ces affirmations sont confirmées par des études sur les animaux :

- Sur plusieurs modèles d’animaux : souris, rat, poussin, poisson-chat, crevette, une augmentation de la production d’anticorps, de cellules de la rate et du thymus, de l’interleukine IL-1 et une amélioration de la phagocytose, de la réponse des cellules T et des cellules NK, et une augmentation des IgA intestinales chez la souris sont observées. Tout cela conduit dans une expérience chez des poussins à une diminution significative de la charge bactérienne dans le groupe nourri par de la spiruline. Cet effet sur le système immunitaire semble dû à une augmentation de l’activité des macrophages d’induire les cellules présentatrices d’antigène, et de stimuler la production de cytokines .

- Et sur des cellules humaines in vitro, il a été démontré une augmentation de la sécrétion des interleukines IL-1 et IL-4, de l’interféron-γ par la phycocyanine C ainsi qu'une augmentation du nombre de cellules NK, pouvant ainsi aider à lutter contre des pathogènes.

Et chez l'homme, la spiruline est reconnue comme un élément étranger par le système immunitaire humain, elle stimule le système immunitaire inné et la lignée myéloïde. - Les enfants de la région de Tchernobyl après l’explosion du réacteur nucléaire immunodéprimés et anémiés suite aux radiations de la moelle osseuse, après 45 jours de spiruline à raison de 5 g/j, voient leurs taux de lymphocytes T normalisés et le système immunitaire renforcé contrairement aux enfants qui n’en n’ont pas pris.

- 78 coréens de 60 à 87 ans qui ont participé à une étude randomisée en double aveugle 8 g de spiruline/ jour vs placebo pendant 4 mois, une amélioration du profil immunitaire (augmentation de IL-2 et une réduction de IL-6) a été observée.

- 58 femmes atteintes du VIH et non traitées par antirétroviraux ont participé à une étude en double aveugle 5 g de spiruline/j pendant 3 mois vs un équivalent en protéines et énergie ne contenant pas les vitamines et minéraux de la spiruline.

La prise de 5 g de spiruline n’affecte ni la charge virale ni le nombre de CD4, donc n’a aucun effet clinique ni activité immunologique sur le VIH mais elle a un effet sur la réduction des 42 événements concomitants (anorexie, fatigue, nausées, vomissements, toux, douleurs abdominales, diarrhée, constipation), avec moins d’infections opportunistes et un effet stabilisant sur la perte de poids. Or ce sont ces affections opportunistes qui indiquent la vulnérabilité et qui font passer du stade VIH au stade SIDA puis au décès.

Une étude serait nécessaire sur l’incidence de la spiruline sur le temps entre la séroconversion et initiation du traitement antirétroviral pour voir si la diminution des événements concomitants retarde la mise en place de la multi-thérapie.

- 12 hommes ont participé à une étude randomisée en double aveugle, 50ml d'extrait de spiruline vs placebo pendant 8 semaines, les auteurs ont mesurés le taux de cellules NK, de IL-12 et 18 avant et après 1, 2, 4 et 8 semaines. La spiruline améliore le statut immunitaire en stimulant la sécrétion d’IL-12 par les cellules myélodïdes, et en augmentant la production d'interféron-γ par les cellules NK .

- 40 personnes de plus de 50 ans ont pris 3 g de spiruline par jour pendant 3 mois, le nombre de globules blancs a augmenté surtout chez les personnes les plus âgées). De plus l'enzyme IDO exprimée par les cellules immunitaires (B, macrophages, dendritiques), et qui indique le statut immunitaire est augmentée pour plus de la moitié des participants. La spiruline améliore donc l’immunosénescence .

Trois études existent sur un extrait de spiruline en vente aux États-Unis sous le nom d'Immulina® :

- 10 adultes ont pris 400 mg/j vs placebo pendant 7 jours et les résultats montrent une augmentation dans 90 % des cas de l’activité tumoricide par les cellules NK, et dans 100 % des cas une augmentation du pourcentage des cellules tumorales tuées.

- 12 patients ont alterné dans un ordre aléatoire et en double aveugle : 200 mg/j, 400 mg/j et un placebo. Les résultats montrent +83% de cytotoxicité par les cellules NK pour la posologie de 200 mg/j et +54% pour la posologie 400 mg/j et -10% dans le groupe placebo, ainsi qu'une augmentation du récepteur NKG2D, un immunorécepteur des cellules NK (+ 55% dans le groupe 400 mg), une augmentation de la perforine (+75% dans le groupe 400 mg), protéine cytolytique retrouvée sur les lymphocytes CD8 activés.

Cependant 3,5 semaines s'écoulent entre 2 posologies et l’effet décline durant cette pause.

- 11 patients ont pris 400 mg/j, les résultats montrent une prolifération immédiate mais temporaire des lymphocytes B, des CD4, et des lymphocytes T helpers.

Ces études ne permettent pas de déterminer la posologie optimale (200 ou 400 mg) à cause du faible nombre de patients et des variables trop nombreuses mais elles montrent que la prise d'Immulina® a un impact sur deux fonctions du système immunitaire : sur la 43 muqueuse intestinale et sur la fonction immunitaire systémique et pourrait ainsi être utilisée pour améliorer la fonction immunitaire innée ou celle de patients immunodéprimés ou encore être utilisée en traitement complémentaire chez des patients cancéreux pour améliorer l’action des cellules NK contre les cellules tumorales durant le prise du complément alimentaire.

Même si l'amélioration du système immunitaire n'est que temporaire, et que le nombre de patients concernés est encore faible, la spiruline peut être utile en cas de convalescence, ou de maladies infectieuses chroniques pour aider l'organisme à lutter contre les pathogènes. 




Notez

Lu 145 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info


Inscription à la newsletter

Recherche