Finale de la dictée du Maroc 2017 : un évènement phare de la semaine de la francophonie




Finale de la dictée du Maroc 2017 : un évènement phare dans le cadre de la semaine de la francophonie.
 
Organisée depuis 13 ans par l’Union des Conseils de Parents d’Elèves (UCPE), en partenariat avec l’Ambassade de France et le Ministère de l’Education Nationale, la dictée du Maroc a eu lieu  le samedi 25 mars 2017, au lycée Lyautey, à Casablanca, en présence de M. Michel HODU, conseiller de coopération adjoint (SCAC), M. Claude THOINET, proviseur du lycée Lyautey, et M. Nicolas TOUZEAU, proviseur adjoint.
 
Cet évènement se déroule en deux temps : d’abord une demi-finale, organisée le 11 mars 2017, qui a eu lieu dans plusieurs villes du Royaume dont Casablanca, Mohammedia, Rabat, Tanger, Fès, Meknès, Marrakech, El Jadida, Taourirt, Oujda et Ifrane et à laquelle 3500 candidats ont participé.
 
Ensuite, à l’issue de cette compétition, 300 participants ont été sélectionnés parmi les catégories minimes, cadets, juniors et seniors, pour prendre part à la deuxième partie du concours, à savoir la finale du 25 mars.
 
Comme à l’accoutumée, l’épreuve consistait en un QCM portant sur des questions sur la langue française et servant à départager les éventuels ex æquo et en la fameuse dictée rédigée par le célèbre Jean-Paul Colignon, Monsieur dictée en France.
 
En effet, auteur de nombreux ouvrages sur la langue française, pendant près de vingt ans chef du Service Correction du journal Le Monde, enseignant à l’école de formation des correcteurs, bras droit de Bernard Pivot pour la célèbre dictée des Dicos d’Or, M. Colignon a toujours la même recette pour concocter ses chefs-d’œuvre.
 
D’abord, il situe sa dictée dans le lieu où elle se passe, puis il y met un piège de sens (‘porte-plumes’), auquel il ajoute quelques participes passés, dont un pronominal (‘se sont plu’), plus 2 ou 3 mots peu connus (‘sinedie, rosalbin’), un petit subjonctif (‘profitât’), un jeu sur les consonnes doubles ou simples (‘citronnade’), un ou deux adjectifs de couleur (‘vert Véronèse’), et enfin les inconditionnels accents dont l'accent circonflexe en particulier.
 
Les candidats ont dû donc bien se concentrer pour éviter tous les pièges du texte apparemment simple et c’est ainsi que les trois premiers lauréats des quatre catégories ont été récompensés par des trophées et cadeaux.
 
Cet événement a été une véritable réussite grâce au concours des organisateurs, participants, dicteurs, surveillants, correcteurs, partenaires, sponsors, et bénévoles.
 
Merci à tous et à l’année prochaine inchAllah.

S.C

Lire la suite :

  Texte de la dictée du Maroc

  Questions-jeux de langue française (pour toutes les catégories)        




        

Notez

Lu 5724 fois




Dans le même sujet sur le Web 


loading...


Inscription à la newsletter

Recherche