Menu


Santé et Bien Etre

GRIPPE DURANT ET EN DEHORS DE LA GROSSESSE : VACCIN OU NON ??



A quelque chose malheur est bon. Il est dommage que la panique ne s’empare de notre population qu’après le décès d’une femme enceinte du virus de la grippe H1N1 pour que les gens téléphonent en urgence à leur gynéco pour se renseigner sur les vaccins disponibles. C’est l’occasion de vous donner mon point de vue sur la vaccination contre la grippe durant la grossesse mais aussi en général et de tordre le cou à certaines idées reçues.



GRIPPE DURANT ET EN DEHORS DE LA  GROSSESSE : VACCIN OU NON ??
Nous avons tous été choqué en cette fin de janvier 2019 par un communiqué annonçant la mort d’une femme enceinte puis de son bébé suite à une complication grave d’une grippe contractée à Fès et qui n’a pas pu être sauvée malgré son transfert en réanimation à Casablanca. Depuis, la panique s’est emparé de tous le Maroc et toutes les patientes, enceinte et non enceintes, ont assailli leurs médecins au téléphone pour savoir quoi faire, voire décidé de ne plus envoyer leurs enfants à l’école de peur d’une contamination. Tout d’abord, je précise n’écrire  cet article qu’après avoir contacté mon maître  professeur émérite d’infectiologie pour s’assurer de la véracité des informations ci-dessous.
Que s’est il passé ? Une femme enceinte en fin de grossesse a été contaminée par  le virus de la grippe porcine H1N1, qui avait fait parlé de lui il y a quelques années puis s’était fait oublié du grand public jusqu’à ce jour. Ce virus a entrainé une destruction de ses bronches et de ses alvéoles pulmonaires (structure la plus petite par laquelle se font les échanges gazeux de l’oxygène qui rentre dans le sang et le Co2 qui en est évacué), ce qui a entrainé un syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA), qui malgré une réanimation intensive s’est soldé malheureusement par son décès car elle n’avait plus de poumon fonctionnel. Si le virus H1N1 est effectivement plus virulent que les autres, le SDRA peut survenir suite à tout virus de la grippe même saisonnière.  Il est bien connu que les épidémies de grippe font règlement des morts par ce SDRA chez les personnes âgées et fragiles, au Maroc et dans le monde, même dans les pays développés. C’est pour cela que la vaccination antigrippale est fortement recommandée par l’OMS et toutes les autorités sanitaires chez toutes les personnes ayant une santé fragile ou une maladie chronique invalidante, un diabète, une maladie auto immune, une cardiopathie, une personne âgée, un enfant en bas âge…..
La grippe se manifeste par de la fièvre élevée, des douleurs musculaires et articulaires, des angines ou une pharyngite (mal à la gorge), voire de la toux si le virus s’attaque à l’arbre bronchique.  Les antibiotiques ne servent à rien puisque il s’agit d’un virus, sauf en cas de surinfection bactérienne avec des crachats verdâtres ou une pneumonie. Très souvent, la grippe guérit tout seul après quelques jours. Exceptionnellement elle peut détruire l’arbre broncho-pulmonaire avec toux, crachats sanglants et difficultés à respirer. Il faut alors une assistance respiratoire le temps que le poumon puisse récupérer une fonction respiratoire suffisante
La grossesse entraine de manière générale une immunodépression qui fait que la femme enceinte est plus susceptible de faire une grippe, surtout en cas de grand froid comme maintenant, et donc je recommande fortement  que les femmes les plus fragiles se fassent vacciner contre la grippe saisonnière.
Le virus de la grippe est un virus mutant, c’est à dire qu’il change d’année en année. Aussi l’industrie pharmaceutique  dans l’hémisphère Nord le fabrique  en automne en fonction des souches ayant sévit en été dans l’hémisphère Sud (leur hiver), en espérant que les souches retenues soient celles qui circuleront le plus durant la saison. C’est pour cela que malgré la vaccination, vous pouvez quand même attraper la grippe cet hiver, mais elle sera généralement d’intensité plus modérée et mieux tolérée.
Le vaccin est fait de fractions antigéniques, c’est à dire de fragments du virus susceptibles d’entrainer une réaction de l’immunité spécifique au type de virus, sans aucun virus vivant et donc tout à fait compatible avec la grossesse et a tout âge. Les effets secondaires les plus fréquents sont essentiellement un fébricule ou une douleur au point d’injection. A mon avis n’écoutez pas les détracteurs de vaccins qui vous rapportent des effets secondaires graves dus au adjuvants (sels d’aluminium et autres) qui sont utilisés dans la plupart des vaccins depuis des dizaines d’années. Si les effets secondaires graves peuvent exister, ils sont infiniment moins fréquents que les complications graves de la grippe. De plus selon mon  professeur en infectiologie, la souche H1N1 est intégrée dans le vaccin de la grippe saisonnière depuis 4 ans maintenant au Maroc
Ce qui me choque et me fait écrire cet article, c’est que les gens ont la mémoire courte. Il y a une semaine, personne n’était intéressé par le vaccins, voire certains disaient qu’il était dangereux. En deux jours, à la suite de ces décès médiatisés (officiellement 5 au Maroc quand j’écris cet article) tout le monde est paniqué et les gynécos sont submergés d’appels de patientes enceintes voulant se faire vacciner. Pourquoi pas, mais il ne faut pas céder a la panique. Il y a chaque année eu des cas graves de grippe, voire de SDRA qui ont occasionné des morts, au Maroc comme dans les pays développés, et c’est pour cela que les autorités sanitaires émettent des recommandations qui ne sont malheureusement pas écoutées. Rappelez-vous les épidémies de grippes aviaires dans les années 2000 dans les pays asiatiques puis de grippe porcine en Europe. Je veux bien croire nos autorités sanitaires qui disent que la situation épidémiologique n’est pas alarmante, qui n’y a pas plus de cas que l’année dernière, mais  notre population paniquée ne veut pas les croire. D'autant plus que le Tamiflu , ce médicament réputé miracle n’est semble t-il pas disponible.
Ah ce tamiflu, rappelez vous, ce médicament qui a fait couler beaucoup d’encre car le ministère en avait acheté  préventivement pour des   milliards de dirham mais inutilement puisque non utilisé en l’absence d’épidémie. Ça a été à mon humble avis une belle arnaque des autorités américaines (Donald Rumsfeld, secrétaire  à la défense était aussi actionnaire du labo fabriquant), qui ont fait croire au monde entier qu’il fallait en acheter des tonnes pour se prémunir de la grippe aviaire).
On l’avait oublié et puis maintenant, on reparle de ce médicament miracle qui n’est pas disponible. Or selon mon professeur en infectiologie (que je crois sur parole connaissant sa probité, ses connaissances et son expérience), le Tamiflu n’est utile qu’en prévention au moment de la contamination avant le début des symptômes de la grippe. Une fois installé, le Tamiflu ne permet pas de diminuer la sévérité de la grippe ni d’éviter les lésions broncho-pulmonaires entrainant le SDRA. Nonobstant ce que dit le mari éploré de la défunte, le Tamiflu n’aurait pas pu la sauver si la réanimation intensive n’a pas pu le faire. Mais il faut bien un responsable et c’est évidemment le ministère qui n’a pas prévu la rupture de stock (d’un médicament peu utile). Le même ministère qui a lancé il y a plusieurs années déjà un programme de vaccination des femmes enceintes et des sujets a santé fragile contre la grippe dans les centres de santé pour prévenir des complications à destination des populations les plus pauvres et donc les plus vulnérables. Mais ces mêmes populations se détournent des vaccins par ignorance et fausses rumeurs colportés par les réseaux sociaux. Malheureusement les gens préfèrent croire les détracteurs des vaccins qui ne parlent que des effets secondaires alors que les EI graves sont très rares. Dommage qu'il fasse attendre la mort d’une pauvre dame pour paniquer et penser se faire vacciner
Pour conclure et résumer tout mon propos, la grippe est à tort considérée comme une maladie banale mais ce n'est pas toujours le cas Le virus peut donner une forte grippe voire des lésions broncho-pulmonaires graves occasionnant une insuffisance respiratoire aiguë nécessitant la réanimation et potentiellement mortelle. Normalement tous les gens à santé fragile (diabétiques cardiaques sujets âgés et immunodéprimés...) mais aussi les femmes enceintes puisque la grossesse entraîne une immunodépression devraient être vaccinés
Même si le vaccin n'est pas toujours efficace (mais contenant H1N1) car les souches sont mutantes, il diminue la sévérité de la grippe si vous l’attrapez et les effets secondaires graves sont rares par rapport à ses bénéfices. Que ces cas malheureux fassent réfléchir les détracteurs de la vaccination qui effraient les gens de par leurs effets secondaires. Ils sont infiniment plus rares que les complications de la grippe qui est loin d'être une maladie banale et qui peut être mortelle chez les gens fragiles comme on le constate dans cette triste actualité
 




Notez

Lu 34 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info


Inscription à la newsletter

Recherche