HCP : Plus de chomeurs pour les nouveaux lauréats de la formation professionnelle


Le HCP appelle donc à revoir la problématique de la formation professionnelle, en impliquant autant les départements chargés de l’économie que les entreprises elles-mêmes.



Selon le Haut-commissaire, les résultats des études sur le terrain menées par ses équipes, démontrent l’inadéquation des formations professionnelles offertes aux jeunes, par rapport aux besoins du marché et les performances mitigées de ses lauréats par rapport à leurs collègues issus de l’enseignement général : 
 
  • Le taux de chômage est de 24,5% pour les nouveaux lauréats de la formation professionnelle contre 16% seulement pour l’enseignement général.
  • Les formations d’un niveau supérieur relèvent le taux de chômage de façon plus accentuée chez les diplômés des formations professionnelles (où il passe de 16% à 23%) par rapport à ceux issus de l’enseignement général (de 2% à 10% à peine). 
  • L’inadéquation des formations professionnelles est aussi soulignée par le taux anormalement élevé de ses lauréats qui acceptent d’occuper des emplois en deçà de leurs niveaux de qualification: 33% contre 11% seulement pour le cas de l’enseignement général.
  • Un dernier critère démontre encore l’inefficacité des formations professionnelles. C'est le faible taux de ses lauréats à gravir les échelons: moins de 8% contre 37% chez leurs homologues de l’enseignement général.


Notez


Lu 16 fois


Inscription à la newsletter

Recherche




Booking.com