Menu


Santé et Bien Etre

Il existe un légume tout simple qui pourrait prévenir le cancer… c’est l’oignon !



Selon Eric Müller de Néo-nutrition qui est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions).



Mais attention, car il faut le manier avec précaution

Les oignons sont riches en composés anticancer dont les organosulfurés, la quercétine, les anthocyanidines…

Les oignons sont également une bonne source de fibres et de vitamines C.

Les études d’observation  ont montré que les personnes qui mangent beaucoup d’oignons (et tous les légumes de la même famille) ont un risque moins élevé de :
  • Cancer du foie
  • Cancer du côlon (et colorectal)
  • Cancer des reins
  • Cancer de l’œsophage
  • Cancer du larynx
  • Cancer de la prostate
  • Cancer du sein
  • Cancer des ovaires
  • Cancer de l’endomètre
On a observé que l’un des composés organosulfurés de l’oignon, appelé ONA, ralentit le développement du cancer épithélial de l’ovaire. Plus fort même, l’ONA améliore les effets des médicaments anticancer. Manifestement, les souris qui reçoivent de l’ONA vivent plus longtemps 

Les autres composés organosulfurés de l’oignon protègent contre l’immunosuppression provoquée par les rayons ultraviolets 

Plus généralement, les oignons (comme l’ail) sont efficaces pour combattre les microbes, les bactéries et les inflammations 
 

Cuisiner un oignon en conservant ses vertus anticancer


Le problème est que la plupart des gens épluchent trop l’oignon. Or c’est dans les couches extérieures de l’oignon que se trouvent ses antioxydants.

Idéalement, il ne faut retirer que la couche extérieure très fine. Eplucher plus, c’est jeter à la poubelle 75 % de son anthocyanidine et 20 % de sa quercétine [5].

Vous vous en doutez : faire frire un oignon à haute température va détruire ses composés anticancer. Heureusement, vous n’êtes pas obligé de manger un oignon cru pour en profiter : si vous cuisez l’oignon à basse température (sous les 100°C), la quercétine ne se dégradera pas.

L’oignon est souvent considéré comme un légume d’accompagnement, comme l’ail ou le piment… Je trouve ça dommage car il peut parfaitement se suffire à lui-même à l’instar du poireau.

Pour vous donner de l’inspiration, j’ai rassemblé quelques recettes où l’oignon tient le premier rôle :
  • La soupe à l’oignon
  • Tarte à l’oignon (ex : pissaladière)
  • Oignons farcis (comme une tomate)
  • Fondue d’oignons rouges à l’huile d’olive et au miel
  • Riz à l’oignon blanc
Eric Müller

Néo-nutrition est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions).
Pour toute question, rendez-vous ici.

SNI Éditions, CS 70074, 59963 Croix Cedex, FRANCE 
 




Notez

Lu 92 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info


Inscription à la newsletter

Recherche