Menu


Santé et Bien Etre

Journée mondiale du diabète : Nous sommes 2.000.000 de diabétiques au Maroc !



Le Maroc célèbre le 14 novembre 2017 la journée mondiale du diabète. Une maladie chronique devenue le mal du siècle qui touche plus de 2 millions de personnes âgées de plus de 18 ans.




Santé - On ne le dira jamais assez, mais le diabète est l’une des pires calamités de la santé au Maroc qui coûte des millions de dirhams aux caisses de l’Etat. En plus des 2 millions de personnes touchées par la maladie, son dépistage révèle, chaque année, 500 000 personnes à risque au niveau des établissements de soins de santé primaires notamment les personnes ayant des antécédents familiaux de 1er degré (père ou mère) diabétiques. Pire, près de 50% de l’ensemble des diabétiques méconnaissent leur maladie.

Selon le ministère de la Santé, le diabète est une maladie chronique, qui, non traitée, engendre de nombreuses complications graves à long terme, telles que la cécité, les maladies rénales, les amputations des membres inférieurs, mais aussi une prédisposition aux crises cardiaques, aux accidents vasculaires cérébraux et donc à une mort prématurée. Les femmes, les enfants et les personnes âgées sont les groupes les plus vulnérables aux différentes souffrances associées à cette maladie.
 

 Ce fléau pèse énormément sur le budget de la santé au Maroc. A cet effet, le ministère de la Santé mobilise une enveloppe budgétaire annuelle d’environ de 156 700 000 dirhams pour l’achat de l’insuline et les antidiabétiques oraux et 15 millions de dirhams pour l’acquisition du matériel médico-technique et des réactifs pour assurer le dépistage du diabète et le suivi métabolique des diabétiques. Et pour cause, le Ministère de la Santé prend en charge au niveau des établissements des soins de santé primaires plus de 823 000 diabétiques dont 60% sont des ramedistes et plus de 350000 sont insulinotraités.
 

De plus, selon le rapport de l’Agence Nationale de l'Assurance Maladie (ANAM), au titre de l’année 2016, 48% des dépenses totales sont générées par les affections de longue durée (ALD) et le diabète représente 11% de ces dépenses.





Notez

Lu 46 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info


Inscription à la newsletter

Recherche