L’état d’urgence, notre loi des suspects




 
[TRIBUNE] Raphaël Kempf est un des avocats d'Émile. En juin 2016, ce dernier s'est vu interdit de séjour dans certains arrondissements de Paris l'empêchant de manifester contre la Loi Travail.
Une décision prise dans le cadre de l'état d'urgence contraire à la liberté d'opinion garantie par la constitution selon Raphaël Kempf qui a saisi le Conseil Constitutionnel. La décision est attendue le 9 juin. Pour l'avocat du barreau de Paris, la loi sur l'état d'urgence est avant tout une loi d'humiliation et de répression.
 
 
Source : http://www.bondyblog.fr/201706011821/letat-durgenc...


        




Notez

Lu 19 fois



Dans le même sujet sur le Web 


loading...