Menu


Santé et Bien Etre

L’exercice physique n’est pas la meilleure manière de perdre du poids !





Nous avons tous l’intuition que pour perdre du poids :
 
Il faut s’inscrire dans un club de fitness le 1er janvier 
S’entraîner 3 fois par semaine 
Et que, forcément, on finira par perdre du poids… 

Mais les choses sont plus compliquées que ça. 
 
J’ai lu plus de 40 études sur ce sujet. La conclusion globale, c’est que l’exercice physique n’est pas efficace pour perdre du poids. 
 
Le Dr Hall, un chercheur américain du National Institute of Health, est catégorique : 
 
« Nous devons changer l’idée que les gens se font de l’exercice physique. Ce n’est pas une méthode pour perdre du poids. Attention, l’exercice physique reste excellent pour la santé. C’est certainement la meilleure chose à faire pour améliorer sa santé (de même qu’arrêter de fumer). Mais cessons de penser que cela permet de perdre du poids. »
 
Ce qui est certain, c’est que l’exercice physique va vous permettre de :
 
Vivre plus longtemps 
Vivre plus heureux 

Mais pour perdre du poids, il y a mieux 
 
Voici le nombre de calories que votre corps brûle au repos
 
Pour expliquer ce phénomène, il faut se pencher sur la façon dont notre corps utilise son énergie. 
 
Il faut savoir que sur une journée, seule une petite partie de l’énergie dépensée sert à notre activité physique. 
 
Les calories que nous brûlons tous les jours servent à 3 postes principaux :
 
Notre métabolisme au repos : ce sont toutes les fonctions que notre corps effectue en arrière-plan pour nous garder en vie. 
Cela représente environ 50 % de notre dépense énergétique (soit environ 1100 calories pour un adulte). 
Notre digestion : tout ce que nous mangeons a besoin d’être décomposé avant d’être assimilé. 
 
Cela consomme environ 7 % de l’énergie dépensée. 
 
Notre activité physique, qui représente 10 à 30 % de nos dépenses énergétiques. 
 
Donc la majorité de notre énergie est dépensée par notre métabolisme au repos (sur lequel nous n’avons pas de contrôle). 
 
Au fond, notre marge de manœuvre sur notre dépense énergétique est assez limitée : 30 % au mieux. 
 
D’autant que notre marge de manœuvre sur nos apports énergétiques (ce que nous mangeons) est de 100 %. 
 
Courir pendant un mois pour perdre seulement 2,3 kg ???
 
Une étude des National Institutes of Health [1] a calculé qu’un homme de 90 kg qui fait 1 heure de course à pied 4 fois par semaine pendant un mois peut espérer perdre au plus 2,3 kg (toutes choses égales par ailleurs). 
 
 
Or dans la réalité, les choses ne sont jamais égales par ailleurs : 
 
Les chercheurs ont observé que nous modifions notre comportement et notre physiologie (spontanément) lorsque nous commençons à faire plus d’exercice physique. 
 
Beaucoup se sentent affamés après une séance de sport. Alors on utilise le sport comme excuse pour se servir des portions doubles. Certes, nous brûlons plus de calories, mais nous avalons plus en conséquence. Cela rend plus difficile la perte de poids. 
 
Le sport vous rend paresseux
 
Par ailleurs, les scientifiques ont observé qu’après une séance de sport, les personnes avaient tendance à en faire moins. 
 
Par exemple, si vous êtes allé courir le matin, vous aurez moins tendance à prendre les escaliers au travail. 
 
On appelle cela un « comportement compensatoire ». Et sans le vouloir, en étant plus fainéant le reste de la journée, nous réduisons l’effet positif de notre séance de sport. 
 
Voici comment votre corps vous empêche de brûler trop de calories
 
La recherche a permis de découvrir un phénomène parallèle, qu’on appelle « la compensation métabolique ». Au fur et à mesure qu’une personne maigrit, son métabolisme au repos peut ralentir. C’est-à-dire qu’elle brûle moins de calories au repos qu’auparavant… 
 
Une équipe de chercheurs américains a fait paraître une étude fascinante en 2012 : ils ont observé le mode de vie de la tribu Hadza, des chasseurs-cueilleurs de Tanzanie. 
 
Les membres de la tribu Hadza sont tous minces et très actifs. Ils ne sont pas assis à un bureau comme la plupart de nos contemporains. Et pourtant, malgré leur activité permanente, les Hadza ne brûlent pas plus de calories chaque jour qu’un Européen moyen. 
 
Comment est-ce possible ? 
 
Il semble que leur corps s’adapte. Ainsi le surplus d’énergie qu’ils utilisent pour leur activité physique est économisé sur d’autres fonctions du corps. Le corps contre-balance afin d’utiliser au maximum chaque calorie péniblement obtenue. 
 
Comment font-ils pour rester mince ? 
 
Ils mangent relativement peu. 
 
Vous connaissez l’adage : 
 
« 10 secondes en bouche, 10 ans dans les fesses »
 
En 5 minutes, vous pouvez manger deux croissants. Mais pour brûler cet apport calorique, vous devrez faire une heure de vélo ! 
 
Si vous voulez brûler les calories contenues dans 3 verres de vin, vous devrez danser au moins une heure. 
 
Une heure de course permet à peine de brûler les calories d’un Big Mac + frites. 
 
Pour maîtriser son poids, il vaut donc mieux surveiller son alimentation… et utiliser l’exercice physique comme complément. D’autant plus que l’exercice est excellent pour la santé. 

Néo-nutrition est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici




Notez

Lu 92 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info


Inscription à la newsletter

Recherche