Santé et Bien Etre

L'intelligence des sentiments





L'intelligence des sentiments

Lundi 12 Juin 2017. 09h16. 11 Avenue François Mitterrand. Emmanuel Macron a désormais pris ses marques au Palais de l’Elysée tandis que moi, je suis confortablement installé entre happy fews dans l’un des fauteuils rouges de l’auditorium du 3ème assureur mondial, Generali France. 

J’avais été convié pour assister avec mon manager, Rémi BERTHOLON, homme à l’humilité et à l’intelligence déstabilisantes, à une présentation sur les progrès de l’intelligence artificielle et son impact sur le quotidien des assurés français et européens. 

A la fin de la conférence, Rémi est venu vers moi et m’a dit « Alors Ismail, ça va tu ne t’es pas trop emmerdé ? ». Et c’est là que je lui ai confié une réflexion qui m’avait traversé tout au long de cette matinée : 

« Tu sais Rémi, dans 10 ans, au rythme où vont les choses, ça ne servira plus à rien d’être intelligent. Ni d’être très intelligent d’ailleurs. Dans 10 ans, le monde aura besoin de gens comme toi et monsieur Frédéric PLANCHET. De gens qui savent se comporter. De gens qui ont une empathie naturelle.  De gens qui savent rester accessibles malgré le succès. De gens qui veillent à ne jamais brusquer leurs interlocuteurs. De gens qui préfèrent dire Tu pourrais arriver plutôt demain ? au lieu d’asséner Ben dis donc, c’est maintenant que tu viens toi ? 

De gens qui ont ce truc en plus que certains appellent la classe et que moi j’appelle le savoir-vivre. » 

Son air surpris ne m'a pas empêché de poursuivre :  

« Pourquoi je te dis ça ? D’abord parce que tu es franchement sympa. Et puis parce que l’intelligence artificielle va bouleverser tous les aspects matériels de notre existence : transactions commerciales, stratégies militaires et parcours professionnels. 

Mais, tu vois, toute cette histoire a des limites. Il y a en effet (oui, je dis En effet même à l’oral) une part irréductible à laquelle l’intelligence artificielle ne pourra jamais accéder. Cette part, c’est celle que j’essaie de cultiver et qui irradie chaque fois que je te vois, même Sandra me l’a confirmé ! Cette part, c’est l’intelligence des sentiments. » 

Il fallait voir Rémi BERTHOLON, Centralien trentenaire au style débonnaire, traiter chaque collaborateur comme il se comporte quand il s’assoie à la table des puissants. 

Rémi, par ta façon d’être, tu es un exemple pour moi. Et pour une génération de managers. 


Par Ismail Mikou





Notez


Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info

AILLEURS SUR LE WEB : Contenu sponsorisé




loading...


Booking.com