Menu


Santé et Bien Etre

La Vigne rouge pour une meilleure circulation



On l’appelle « la plante de la circulation sanguine ». La vigne rouge fait des miracles contre les jambes lourdes, grâce aux oligo-proanthocyanidines (OPC) qui la composent. Ces derniers agissent sur les conséquences de l’insuffisance veineuse et sur les varices. Ils aident également à soulager l’inflammation qui est liée à la perméabilité des vaisseaux sanguins.



Il existe différentes manières de consommer de la vigne rouge, en fonction de votre mode de vie et de l’efficacité recherchée. À vous de trouver la vôtre, en vous faisant accompagner de votre pharmacien ou de votre médecin.

L’extrait de feuilles de vigne

Cette version de l’utilisation de la feuille de vigne est très courante. On la trouve sous la forme d’extrait liquide ou sec, ainsi que de poudre. La Vigne rouge en mono plante est la plus dosée mais on la trouve également en association avec d'autres plantes.

Il est recommandé de consommer entre 360 mg à 720 mg d’extrait de feuilles de Vigne par jour ou environ 1000 mg de poudre par jour.


Sous forme d’infusion

Dès le XIIème siècle, les vertus thérapeutiques de la vigne ont été reconnues. Les feuilles de vignes, récoltées à l’automne après qu’elles se soient chargées d’anthocianidines, ce qui leur offre cette couleur rouge caractéristique, étaient alors séchées puis préparées sous forme d’infusion.

Cette technique est encore aujourd’hui privilégiée par de nombreuses femmes et si vous n’avez pas de vigne chez vous, vous trouverez des feuilles séchées en vrac, ou des sachets préparés, dans la plupart des épiceries bio. Sous la forme d’infusion, il est recommandé de consommer entre 30 g et 50 g de de feuilles de vignes par jour.

En baume ou en lotion

Contre les varices et les jambes lourdes, vous pouvez également opter pour la vigne rouge sous forme de crème.

Disponible en pharmacie, cette formule est facile d’application et agira rapidement contre les varices et la sensation de jambes lourdes.

Les comprimés de pépins de raisin

Les oligo-proanthocyanidines sont également très présents dans l’enveloppe des pépins de raisin. Les consommer sous forme d’extrait, à raison de 150 mg à 300 mg par jour, est donc particulièrement adapté. Ils se trouvent en pharmacie sous la forme de capsules ou de comprimés.

Dans la mesure du possible, privilégiez ceux qui portent la mention « normalisé en OPC ».





Notez

Lu 89 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info


Inscription à la newsletter

Recherche