Menu


Santé et Bien Etre

La berbérine, une baie puissante antidiabète



La berbérine, un puissant alcaloïde végétal



Utilisées par les médecines chinoises et ayurvédiques, de nombreuses plantes, font leur apparition dans la médecine occidentale. Parmi elles, Berberis vulgaris, ou épine-vinette, qui contient dans ses baies, un alcaloïde végétal puissant : la berbérine.
Cette substance est habituellement utilisée pour ses propriétés immunostimulantes, antifongiques, antibactériennes et ses facultés à réguler les troubles intestinaux. Il est à présent reconnu que la berbérine est une nouvelle arme contre le diabète de type 2  et les états de pré-diabète.

L’action de la berbérine
En régulant une protéine appelée AMPK qui à son tour régule le métabolisme énergétique, la berbérine jouerait un rôle primordial dans certaines pathologies métaboliques comme le diabète, l’insulino-résistance, l’obésité  ou les complications liées au diabète.
Les quatre atouts principaux de la berbérine :
  • abaissement notable de la glycémie ;
  • réduction des niveaux d’hémoglobine glyquée ;
  • rééquilibrage des taux circulants d’insuline ;
  • baisse des triglycérides, du LDL-cholestérol et du cholestérol total sanguins
Les études les plus représentatives portent d’ailleurs sur l’efficacité de la berbérine permettant de se rapprocher de celle de la metformine, substance très utilisée en thérapeutique pour le traitement du diabète de type 2 et du surpoids lié au métabolisme du glucose.

De nombreux rapports cliniques sur l’action hypoglycémiante de la berbérine peuvent être trouvés dans la médecine chinoise. La berbérine aurait une activité comparable à la metformine dans la réduction de la glycémie. Jusqu’à présent, la berbérine avait été testée uniquement en essais cliniques.

Une étude scientifique aurait confirmé que l’administration de la berbérine, 500mg au début de chaque repas réduirait la glycémie à jeun (FBG) et celle de la glycémie postprandiale (PBG) chez les patients atteints de diabète de type 2.

Dans les essais cliniques, seuls des problèmes gastro-intestinaux mineurs, tels que la constipation, les flatulences et la diarrhée, ont été observées comme effets secondaires.

La berbérine n’a pas de toxicité sur le foie ou les reins à la dose administrée dans les études ci-dessus. Des études importantes sont encore en cours pour valider ces précédentes recherches.

Quelle est l’efficacité de la berbérine ? Les propriétés de la berbérine permettent de la rapprocher de la metformine, substance très largement utilisée en pharmacie pour le traitement du diabète de type II et du surpoids lié au métabolisme du glucose.




Notez

Lu 75 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info


Inscription à la newsletter

Recherche