Santé et Bien Etre

La prolactine et ses problèmes



Beaucoup de femmes sont stressées dès qu’elles trouvent un peu de lait dans leur sein, ou encore une augmentation de l’hormone prolactine au cours d’un bilan. Quelques commentaires pour relativiser les choses et lutter contre les idées reçues.



La prolactine et ses problèmes
Déjà pour les femmes qui ont eu l’occasion d’allaiter, il ne faut pas s’inquiéter dès que l’on trouve une goutte de lait dans son sein, surtout quand cette sécrétion est provoquée manuellement par la femme elle-même et que c’est d’un seul côté. Il est normal que un peu de lait reste dans les canaux mammaires ou qu’il y ait une sécrétion résiduelle minime même plusieurs années après allaitement, surtout si le cycle menstruel est régulier

La prolactine est l'hormone qui permet la fabrication du lait pour l'allaitement maternel. Elle est secrétée par une glande dans le cerveau appelée l'hypophyse et son effet  freine les hormones FSH et LH qui stimulent les ovaires.

C’est comme cela qu’elle bloque l'ovulation lorsque la femme allaite. Il existe  plusieurs causes d’ hyperprolactinémie ; Rarement du fait d’une tumeur hypophysaire (macro ou micro prolactinome) qui donne généralement des taux très élevés supérieurs à 100 ng/ml, une galactorrhée bilatérale (du lait dans les deux seins en dehors de l’allaitement) associé à une aménorrhée (absence de règles) ou à des troubles du cycle.

Ces tumeurs bénignes quand elles sont grandes (macro adénome a prolactine ou prolactinome) vont ne manifester également par des maux de tête et/ou des troubles visuels et seront diagnostiquées a l’IRM, mais il existe également des microprolactinomes de petite taille qui peuvent secréter beaucoup de prolactine. Le plus souvent, la cause de l’augmentation de la prolactine est liée à d’autres raisons notamment a des difficultés de la doser existence de grosses molécules de PRL ou big big PRL faussant les résultats qui sont augmentés mais sans signes cliniques.

Il faut aussi signaler que de nombreux médicaments (utilisés en cardiologie, antihypertenseurs, psychotropes, antidépresseurs, diurétiques, protecteurs gastriques…la liste est longue  -peuvent l'augmenter modérément (inf. à 100 ng/ml, au-delà on doit suspecter un adénome secrétant). On peut également retrouver une petite augmentation en cas d’ovaires polykystiques.

Donc oui une augmentation de la PRL  peut entrainer une infertilité si elle dérègle le cycle. Sinon cette augmentation a peu d'impact sur la fertilité. Les médicaments notamment la cabergoline permettent de diminuer sa sécrétion ainsi que de traiter les tumeurs a prolactine mais ne sont pas à prendre à vie. On les utilise beaucoup plus pour éviter la montée laiteuse en l’absence de désir ou impossibilité d’allaiter. Pour le sevrage, il faut qu’il soit progressif et associé à d’autres méthodes. Et ce n’est pas la peine de stresser dès qu’une goutte de lait sort de votre sein à la pression.


Dr H.BEN ABBES TAARJI
Blog : https://www.le212.info/gynecotaarji/LA-PROLACTINE-ET-SES-PROBLEMES_a37.html




Notez


Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info

AILLEURS SUR LE WEB : Contenu sponsorisé




loading...


Booking.com