Lancement en vue d'un deuxième satellite marocain, baptisé «Mohammed VI B»





High tech - Un deuxième satellite espion marocain, baptisé «Mohammed VI B», serait prêt à aller rejoindre le satellite «Mohammed VI A», mis sur orbite le 8 novembre dernier, à partir de la base de Kourou en Guyane française.

Il ne reste plus qu’à fixer la date de lancement de ce second satellite, censé couvrir une zone plus large que le premier. Cet engin spatial marque le début de la souveraineté marocaine sur les données militaires, météorologiques, cartographiques, qu’il pourra désormais recueillir et traiter directement avec ses propres moyens techniques et humains.




        

Notez

Lu 87 fois




Dans le même sujet sur le Web 


loading...

Inscription à la newsletter

Recherche






Booking.com