Menu


Santé et Bien Etre

Le « coca-cola russe » ou le Kvass



« kvass » comme une méthode facile de lacto-fermentation que vous pouvez tester sur de nombreux légumes



Le kvass présente plein d’avantages :
 
  • Il permet de conserver vos légumes plus longtemps
  • Il rend les légumes crus plus faciles à digérer (les bactéries décomposent les sucres que nous ne digérons pas, comme le raffinose du brocoli)
  • Il fait baisser la pouvoir glycémiant des légumes sucrés comme les betteraves (les bactéries se nourrissent du sucre). Le kvass réduit donc votre risque de diabète de type II.
  • Le kvass n’est pas cuit, donc les légumes conservent tous leurs nutriments… et même plus ! voir avantage n°5.
  • Durant la lacto-fermentation les bactéries commencent la décomposition des légumes, ce qui rend les nutriments (vitamines, minéraux) plus facilement assimilables pour vous.
  • Et bien sûr, le kvass enrichit les légumes en probiotiques – des bonnes bactéries qui vont réensemencer votre flore intestinale.


Voici la recette du kvass en 4 étapes

 
Étape 1 : Préparez vos légumes crus. Par exemple :
 
  • Betteraves en dés
  • Concombres en rondelles
  • Gros cornichons entiers
  • Carottes en rondelles
  • Fleurettes de brocoli
  • Fleurettes de chou-fleur
Étape 2 : Remplissez un bocal avec ces légumes (vous pouvez même les mélanger). Ajoutez de l’ail, du gingembre, et des herbes (par exemple de l’aneth), selon vos goûts.

Étape 3 : Ajoutez de l’eau dans le bocal de façon à couvrir les légumes.

Vous allez ensuite extraire cette eau du bocal, afin de la transformer en saumure. Cette technique vous permettra de préparer la quantité exacte de saumure nécessaire.

Vous allez peser cette quantité d’eau et y ajouter 2% de sel. C’est-à-dire, 2 grammes de sel pour 100 grammes d’eau. Puis vous allez mélanger pour que le sel se dissolve dans l’eau. Vous pourrez faire chauffer l’eau dans une casserole pour faciliter la dissolution du sel. Votre saumure est prête.

Étape 4 : Enfin, ajoutez votre saumure au bocal. Refermez le couvercle et placez le bocal dans un endroit sombre à température ambiante (18-23°C) pendant deux jours.

A présent, votre kvass est prêt. Vous pouvez le manger tel quel, ou en salade. Vous pouvez boire la saumure qui se sera transformée en jus probiotique – excellent pour votre santé. Vous pouvez aussi l’utiliser comme vinaigre pour vos vinaigrettes.

Le kvass se conserve plusieurs mois au frais (3°C).

Vous verrez que faire son kvass est une technique de plus qui va changer votre manière de cuisiner.


Eric Müller de Neo-nutrition

 
Le « coca-cola russe » ou le Kvass




Notez

Lu 66 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info


Inscription à la newsletter

Recherche