Le sauna pour se tonifier et le hammam pour se relaxer


Hammam et sauna : quelles différences ?



Le sauna diffuse une chaleur sèche, sans aucune humidité. Dans la cabine de sauna, la température peut monter à plus de 50 degrés. Il s’agit d’une chaleur très forte.

Si l’on suit le rituel des gens du Nord, après le passage dans la cabine, on file prendre une douche bien froide. Résultat, ce choc thermique provoque une intensification de la circulation sanguine.
Le sauna en résumé

Température de la cabine : un peu plus de 50 degrés.
Temps passé dans la cabine : 10 à 15 minutes maximum pour ceux qui en ont l’habitude.
Bénéfices constatés : une tonification du corps, à condition de prendre une douche froide dans la foulée. Une étude aurait même prouvé des bénéfices pour la santé cardio-vasculaire.

A la différence du sauna, le hammam diffuse une chaleur humide, dont la vapeur est parfumée à l’huile essentielle d’eucalyptus. Plusieurs salles permettent de moduler la chaleur, et l’on peut passer d’une salle moyennement chaude (à 37 degrés, la température du corps) à une salle franchement chaude (un peu plus de 40 degrés). L’idée est de pouvoir alterner pour y passer du temps.

La relaxation est inhérente au principe du hammam : on y passe du temps pour déconnecter, transpirer, et se débarrasser aussi de tout son stress. Après ce passage dans les salles tiède et chaude, le rituel complet permet une grande opération détoxination du corps, avec l'application du savon noir et un gommage complet de la tête aux pieds.
Le hammam en résumé

Température de la cabine : 37 degrés pour la tiède, 43 degrés environ pour la chaude.
Temps passé dans la cabine : 1 heure en tout.
Bénéfices constatés : de multiples résultats, peau douce et mental décontracté en premier.

Quelles contre-indications au hammam et au sauna ?

Que ce soit pour le hammam ou pour le sauna, les contre-indications principales sont pour les personnes cardiaques, celles qui souffrent d’asthme et celles qui ont des problèmes de tension, que ce soit une tension trop basse ou trop élevée.
Les maladies de peau type psoriasis et les maladies sexuellement transmissibles, les problèmes de circulation, l’hyperthyroïdie, le glaucome, l’épilepsie empêchent souvent la fréquentation des cabines de hammam et sauna. La phlébite est une contre-indication absolue.
Bon à savoir : quand vous êtes dans une cabine de sauna ou de hammam, si vous ne vous sentez pas bien, sortez aussitôt de la cabine.

Source : http://www.santemagazine.fr/hammam-et-sauna-quelle...




        

Notez

Lu 75 fois




Dans le même sujet sur le Web 


loading...


Inscription à la newsletter

Recherche