Menu


Santé et Bien Etre

Le test ADN va-t-il devenir une médecine préventive personnalisée ?





 
Avant tout, il faut savoir que tester son ADN est interdit en France, pour plusieurs raisons : 
 
La technologie peut servir pour les tests la paternité, ce qui a tendance à gêner la justice. 
La génétique a une connotation… disons… raciste 
 
Il est néanmoins possible de contourner cette interdiction en commandant le test à l’étranger (Royaume-Uni, États-Unis, Suisse…). 
Comment ça va se passer
 
Le laboratoire vous enverra un tube dans lequel vous mettrez un peu de salive. Il y a aussi un questionnaire détaillé. Quand vous aurez terminé, vous leur renverrez le tout par la poste. 
 
Quelques semaines plus tard, vous recevrez un message électronique contenant un vos accès à la plateforme pour consulter vos résultats. 
 
Votre ADN aura été comparé à des centaines de milliers d’échantillons existants. Il est alors possible de faire des probabilités sur votre santé et de vous donner des conseils fondés les recherches scientifiques. 
 
Ce que révèle l’analyse de vos gènes
 
Par exemple, les personnes qui possèdent un certain polymorphisme d'un seul nucléotide et le gène MCM6 ont très souvent une intolérance au lactose (disaccharide du lait) 
 
C’est le cas de Gilles, un ami qui habite à Londres, et qui m’a raconté son expérience avec le laboratoire iamYiam. Gilles voulait faire ce test ADN pour obtenir des conseils personnalisés pour perdre du poids. 
 
Gilles était a été étonné par ce premier résultat, car il n’a jamais ressenti d’intolérance au yaourt par le passé. 
 
Découvrez vos risques de maladies
 
Pour vous donner une idée précise des analyses ADN, voici ce que Gilles a aussi découvert sur lui-même : 
 
Il aurait une propension à prendre du poids (ça l’a rassuré) 
Il métaboliserait mal les graisses et les protéines (le laboratoire lui a conseillé d’en manger davantage) 
Il digèrerait la caféine lentement 
Il aurait un risque élevé de maladies cardiovasculaires (le laboratoire lui a fourni quelques conseils de prévention) 
 
Découvrez vos carences probables
 
D’après le laboratoire iamYiam, les personnes qui ont un ADN proche de celui de Gilles souffrent souvent de carences en : 
 
Vitamine C 
Vitamine B6 
Vitamine B12 
Fer (ceci m’a étonné car les carences en fer concernent surtout les jeunes femmes) 
 
Découvrez vos faiblesses physiques
 
Les gènes de Gilles révèlent aussi qu’il est susceptible de manquer souplesse musculaire, et de subir des blessures musculaires. Pour compenser la plateforme lui suggère de pratiquer la course à pied ou la natation. 
 
Gilles admet lui-même qu’il se blesse facilement. Il l’avait déjà remarqué. Et qu’il sentait déjà qu’il avait besoin de faire des sports d’endurance, plutôt que de soulever des poids. Ce test ADN le conforte donc dans sa position. 
 
Est-ce que ça vaut 436 euros ?!
 
Mon ami Gilles m’a confié que, dans la mesure où ces conseils étaient personnalisés (et qu’il avait dû payer cher – 436 euros – pour les obtenir), il avait commencé à les appliquer avec sérieux. 
 
Ça m’a rappelé les paroles de Jean-Paul Curtay lors de notre dernière entrevue : 
 
« On croit souvent que le travail d’un nutrithérapeute consiste à recommander un régime et des compléments alimentaires ciblés. 
 
En réalité, le nutrithérapeute ne parviendra à rien s’il ne propose au patient des techniques et des astuces pour réussir à changer son mode de vie. » 
 
Si faire un test ADN peut vous motiver à changer vos habitudes, ça rentabilise déjà une partie de son prix ! 
Demandez-vous si leurs conseils ont un sens
 
Avant de vous jeter sur votre kit de test ADN, réfléchissez à ceci… 
 
La pertinence de ces tests ADN dépendra énormément : 
 
Du nombre d’échantillons déjà enregistrés auxquels votre ADN sera comparé 
De la qualité des données déjà enregistrées dans la base – Les questionnaires ont-ils été renseignés avec précision ? 
Du sérieux des statisticiens qui travaillent pour ce laboratoire 
De la qualité des études scientifiques qui servent de fondement aux conseils que l’on vous donnera. Par exemple : je me méfierais d’un laboratoire qui conseille du fer à un homme de 45 ans en bonne santé. 
 
Je pense qu’avec le temps, ces tests ADN vont devenir plus précis, que les probabilités seront plus certaines, et que les conseils seront plus pertinents. 
 
Pour l’heure, mon conseil est, avant d’envisager le moindre changement, de vérifier que les recommandations ne nuiront pas à votre santé. Commencez par vous renseigner par vous-même. Parlez-en à un nutrithérapeute. Et si le doute persiste, consultez un médecin. 
 
Quitte à faire vous lancer dans un test ADN, choisissez un laboratoire sérieux, plutôt que bon marché. 
 
Ensuite, à chacun d’évaluer si un tel bilan de santé personnalisé vaut 436 euros. 
 
 
 
Eric Müller de SNI





Notez

Lu 77 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info


Inscription à la newsletter

Recherche