Menu


Santé et Bien Etre

Les Frites : une arme de destruction alimentaire





Un jour peut-être commanderez-vous une portion de... six frites. Eric Rimm, professeur d'épidémiologie et de nutrition à l'école de santé publique Harvard défend cette petite quantité comme la portion idéale de frites pour éviter de nuire à sa santé.

Sa recommandation est exposée dans un article du New York Times. L'expert en nutrition n'y va pas avec le dos de la cuillère et n'hésite pas à qualifier ces bâtonnets de pomme de terre cuits en friture comme d'"arme de destruction alimentaire" dans un article du 29 novembre du New York Times.

Selon lui, étant donné que ces "bombes à amidon" peuvent augmenter le risque de diabète et d'obésité, le professeur encourage les consommateurs à limiter leur portion à six frites pas plus.





Notez

Lu 77 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info


Inscription à la newsletter

Recherche