Menu


Santé et Bien Etre

Les aliments « boosteurs de mémoire »





 

Il en existe plusieurs, que vous pouvez choisir d’incorporer régulièrement à vos plats : 
  • L’ail fluidifie le sang et améliore la microcirculation. N’hésitez pas à en consommer souvent. Si vous ne le digérez pas bien, consommez-le cuit ou lactofermenté. 
     
  • L’huile d’olive apporte des acides gras essentiels au bon fonctionnement cérébral. Consommez-en chaque jour, y compris au petit déjeuner. 
     
  • L’avocat apporte des graisses insaturées qui sont essentielles au bon fonctionnement cérébral. Personnellement, j’essaie d’en consommer un demi chaque jour, de préférence le soir, avec huile d’olive et aromates. 
     
  • Le chou rouge est l’un des meilleurs légumes antioxydants pour booster notre mémoire. 
     
  • Les haricots rouges apportent des vitamines du groupe B, de l’inositol et de la choline, qui sont essentiels pour nos neurones. N’hésitez pas à les consommer en conserve, car c’est ainsi qu’ils sont le plus digestes. 
     
  • Les oignons et les échalotes, grâce à leurs composés soufrés, sont de véritables détoxifiants pour l’organisme et le cerveau. 
     
  • Les poivrons apportent de la pyridoxine (vitamine B6), qui est essentielle pour la synthèse des neurotransmetteurs utiles à la mémorisation. 
     
  • Quant aux épinards, ils apportent de l’acide folique (vitamine B9) et de l’acide lipoïque, un antioxydant dit « universel », qui permet aux autres antioxydants comme les vitamines C et E, de se régénérer. L’acide folique est aussi bon pour notre cœur que pour notre cerveau, et il est essentiel chez la femme enceinte pour la prévention des malformations fœtales. 
     


Pour une bonne capacité d’apprentissage, gérez votre effort et votre sommeil !

 
Planifiez suffisamment vos relectures de cours afin de ne pas tout cumuler à la dernière minute et de vous épuiser. La fatigue et le stress sont les ennemis de votre mémoire. 

Pensez à « aérer votre cerveau » : rien ne vaut un petit footing le matin, avant le petit déjeuner, ou un peu de pédalage sur votre vélo d’appartement, la fenêtre ouverte, à l’heure où la pollution urbaine est la plus faible. 

Le manque de sommeil est le plus grand ennemi de votre mémoire, et le sommeil avant minuit est le plus réparateur. Essayez de « décrocher » dès que vous commencez à bâiller, vous prendrez ainsi votre premier « train de sommeil » !  Surtout, ne le ratez pas ![4] En ayant un sommeil réparateur, vous pourrez ainsi diminuer sa durée et donc gagner du temps pour réviser et apprendre. 

Quelle que soit votre emploi du temps, accordez-vous des moments de détente, de méditation[5] et pratiquez votre cohérence cardiaque[6] trois fois par jour. 

C’est aussi important que de vous laver les dents, ne pas fumer et bien manger ! 

 


Les compléments alimentaires « boosteurs de mémoire »

 
Le ginkgo biloba aide à préserver et à accroître les fonctions cognitives, et à maintenir la mémoire au fil du vieillissement. L’Organisation Mondiale de la Santé reconnaît l’utilité de l’extrait de feuilles de ginkgo pour traiter les pertes de mémoire et les troubles de la concentration, entre autres. Enfin, il est riche en flavonoïdes antioxydants : il combat donc la fatigue et les difficultés de concentration. 

Je le recommande, en période d’apprentissage, à raison de 500 milligrammes deux fois par jour d’extraits standardisés, qu’il ne faut pas confondre avec les poudres en gélules, beaucoup moins dosées en principes actifs. 

Je conseille d’associer au gingko l’acétyl-L carnitine, à raison d’une gélule à 500 milligrammes deux fois par jour, et la phosphatidylsérine. Une étude réalisée sous la direction du Dr T. Crook du Memory Assessment Clinic (Maryland) a montré qu’une prise de 100 milligrammes par jour de phosphatidylsérine permettait d’améliorer les capacités de mémorisation. N’oubliez pas non plus de nourrir vos neurones avec une prise régulière de phosphatidylcholine : aux États-Unis, le National Institut of Mental Health l’a testée avec succès, à des doses de 10 grammes par jour, dans des tests de mémorisation de lecture. 

Le complexe « Action Mémoire » de Vit’all + peut aussi vous apporter, pendant cette période d’apprentissage, les principaux nutriments de la mémoire : prenez-en un comprimé matin et soir. 

Le bacopa monnieri est une plante utilisée dans la médecine traditionnelle indienne depuis près de 3 000 ans, notamment dans les cas de troubles cognitifs et de problèmes d’attention. Il soutient la fonction cognitive, la mémoire et l’apprentissage. Il contribue à améliorer la résistance au stress et aide à y faire face. 

Vous pouvez le prendre seul, à raison de 100 milligrammes matin et soir, ou dans des complexes spécialement étudiés pour la mémoire, comme : 
  • La « formule mémoire » de Cell’Innov, qui associe bacopa, ginkgo, zinc et petite pervenche ; 
     
  • Le « Memotonic » de Copmed, qui associe, ginkgo, bacopa, vitamines B9 et B12, car ces dernières sont indispensables à la mémorisation. 
     
Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive. 

Pensez aussi à vous supplémenter en magnésium, qui est absolument nécessaire au bon fonctionnement des neurotransmetteurs. Choisissez des sels de glycérophosphate ou de bisglycinate de magnésium. 

Ne prenez ces compléments qu’en cures de quelques semaines avant les examens. Tout au long de l’année, privilégiez plutôt les « aliments mémoire », la régulation de l’effort, du stress et du sommeil : la complémentation vous donnera ainsi un bon coup de pouce le moment venu !  

Je vous souhaite de bonnes révisions.  

Docteur Dominique Rueff 

La Lettre du Docteur Rueff est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici

SNI Éditions, CS 70074, 59963 Croix Cedex, FRANCE 




Notez

Lu 258 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info