Santé et Bien Etre

Les effets nocifs du soja



Pour ceux et celles qui consomment du soja dans le but de remplacer les protéines animales par des protéines végétales, il est conseillé de l’intégrer avec modération à une alimentation saine et variée. Il ne s’agit pas de le bannir de votre régime alimentaire, mais de l’utiliser avec parcimonie et de favoriser une consommation riche en nutriments essentiels.



Les effets nocifs du soja
Nutrition - La raison pour laquelle la fève de soja fut autant adulée est parce qu’elle contient seize grammes de protéines par portion de cent grammes, soit le double de la majeure partie des légumineuses, et que ces protéines permettent de contrôler le diabète et les maladies cardiovasculaires. 


En 2008, la Harvard School of Public Health a mené une étude qui a démontré qu’une consommation excessive de soja pouvait nuire à la qualité des spermatozoïdes et diminuer leur quantité ; réduire la quantité de lait chez les nouvelles mamans et empêcher l’absorption par l’organisme de certaines protéines utiles à la défense face à certaines allergies. Le soja est reconnu comme l’un des huit plus grands allergènes de la chaîne alimentaire. 

Il est fortement déconseillé chez les femmes enceintes, les enfants de moins de trois ans et les personnes atteintes d’hypothyroïdie.

Rappelons également que la Food and Drug Administration aux États-Unis a refusé de lui octroyer la mention GRAS – Generally Recognize As Safe – qui veut dire « généralement reconnu sans danger ». 

Les effets du soja non fermenté

La raison pour laquelle le soja n’est pas controversé en Asie c’est parce qu’ils font fermenter le soja avant de le consommer pour neutraliser les toxines contenues dans les graines. De plus, contrairement à l’utilisation qui en est faite en Occident, ils l’utilisent comme condiment et pas comme substitut des protéines animales.

Les produits à base de soja fermenté sont le miso, le tempeh (produit alimentaire indonésien à base de soja fermenté riche en protéines végétales), le natto (aliment japonais consommé comme accompagnement du riz nature) et le tamari (sauce à base de soja fermenté sans additifs). Ceux-ci, à condition qu’ils soient bio et sans OGM, semblent sans danger.


Le Docteur Joseph Mercola affirme que consommer des aliments à base de soja non fermenté, peut avoir des conséquences graves sur la santé telles qu’un taux de la maladie d’Alzheimer 2,4 fois plus important, un cancer de la thyroïde, des déficiences du pancréas, une augmentation du taux de diabète et des déficiences en acides aminés. 

 




Notez


Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info

AILLEURS SUR LE WEB : Contenu sponsorisé




loading...


Booking.com

Inscription à la newsletter

Recherche