Les mots "race" et "distinction de sexe" ne figurent plus désormais dans le projet de révision de la Constitution française




 

Premier amendement adopté, fortement symbolique, au projet de révision de la Constitution : l'Assemblée nationale a supprimé jeudi à l'unanimité le mot "race" de l'article 1er de la Loi fondamentale et a également interdit toute "distinction de sexe".

Source  : europe1.fr/politique


Notez




Inscription à la newsletter

Recherche






Booking.com