Menu


Santé et Bien Etre

Les signes que vous manquez de magnésium





 
Le magnésium est le minéral de l’énergie physique et de l’apaisement mental. Pour savoir si vous en manquez, ne comptez pas sur les résultats d’une prise de sang : ils ne sont pas fiables ! Traquez les signaux d’alerte émis par votre corps !
1. Vos muscles sont douloureux et vous souffrez de crampes
Une des premières répercussions d’un déficit en magnésium s’observe au niveau des muscles. En effet, l’activité de ces derniers est gouvernée par un ballet de calcium et de magnésium au sein des cellules musculaires. Les petits muscles présents au niveau des paupières ou des lèvres peuvent aussi se mettre à tressauter, un signe typique du manque de magnésium.
2. Vous êtes irritable, anxieux voire déprimé
Les effets apaisants du magnésium ne se limitent pas aux muscles, mais s’appliquent aussi à l’esprit. Il favorise l’action des messagers chimiques apaisants et tempère celle des messagers excitateurs. De plus, il permet de réguler la production des hormones du stress. On comprend dès lors que le manque de magnésium peut entraîner des maux de l’âme… Les personnes qui ont les plus faibles apports alimentaires en magnésium ont ainsi un risque de dépression accru de 81 % par rapport à celles dont l’alimentation est la plus riche en ce nutriment.
3. Vous dormez mal
Le magnésium est indispensable à la production d’énergie au sein de nos cellules, et sa carence s’exprime par une sensation de fatigue, renforcée par l’accumulation de nuits agitées. En effet, grâce à ses effets calmants sur le système nerveux central, le magnésium facilite le sommeil. Il favorise la production de mélatonine, indispensable à l’endormissement,  et joue un rôle notre crucial dans la régulation de notre horloge biologique, qui rythme les cycles de veille et sommeil. Autant d’éléments qui permettent
4. Les battements de votre coeur sont irréguliers
Un déficit en magnésium peut perturber la fonction d’un muscle vital de notre organisme, le coeur, entraînant des perturbations de son rythme. Le magnésium est d’ailleurs utilisé dans le domaine médical comme anti-arythmique, administré lors des opérations cardiaques pour réduire les risques de complications, ou en cas de crise cardiaque.
5. Vous souffrez du syndrome prémenstruel
La grande majorité des femmes est concernée, avant chaque période de règles, par un ensemble de symptômes invalidants qui prennent la forme de maux de tête, d’irritabilité, de nausées, de maux de ventre… Celles qui sont le plus affectées par ce syndrome prémenstruel présentent un déséquilibre entre les taux de magnésium et de calcium, associés à des apports alimentaires déficitaires du premier et trop importants du second.
 
L’article 5 signes que vous manquez de magnésium est apparu en premier sur .


Source : http://santeplus.ma/forme/5-signes-que-vous-manque...




Notez

Lu 91 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info


Inscription à la newsletter

Recherche