Microsoft corrige encore une vulnérabilité exploitée d'IE




 

Une faille de corruption de mémoire dans le moteur de script d'Internet Explorer a été découverte par un ingénieur de Google. Activement exploitée, la faille CVE-2018-8653 vient d'être corrigée par Microsoft.

La faille CVE-2018-8653 touche plusieurs versions d'Internet Explorer (9, 10 et 11) sur différentes versions de Windows (7, 8.1 et 10) et de Windows Server, de 2008 à 2019.  

Microsoft a publié en urgence un correctif pour combler une vulnérabilité exploitée dans son navigateur Internet Explorer. Découverte par Clément Lecigne, ingénieur en sécurité chez Google travaillant pour le Threat Analysis Group, cette faille CVE-2018-8653 est actuellement exploitée. Elle concerne une corruption de mémoire dans le moteur de script.


Notez


Lu 60 fois


Inscription à la newsletter

Recherche




Booking.com