ON NOUS PREND POUR DES CONS




Une heure de plus ou de moins, franchement qu’est-ce que ça change ? Dans un pays où la ponctualité n’est pas la politesse la mieux partagée, il faut être un Indiana Jones des parasites pour aller chercher des poux dans la tête du chef du gouvernement pour une histoire de GMT +1. Le corps humain s’adapte à des décalages horaires énormes et le Marocain fait des misères pour un bonus de 60mns.

En vouloir à Saadeddine El Othmani qui, ma main au feu, ne sait pas, pas plus que ses ministres, pourquoi il a décrété le maintien de l’horaire d’été, dénonce un manque de compassion.

Ils ont bonne mine les fonctionnaires qui gueulent parce qu’ils ne savent pas comment coordonner leurs horaires avec ceux de leurs enfants, eux qui ont gravé au fronton de leur administration, doucement le matin, pas trop le soir et entre les deux je suis à la mosquée pour mes ablutions et génuflexions.

Plus une heure ou moins une heure ne change rien et ceux qui gerbent parce que l’heure d’été en hiver exposerait aux agressions en raison de l’obscurité tardive, ne se sont jamais levés assez tôt pour voir combien d’hommes et de femmes sortent à l’aube et rentrent après le coucher; qu’il pleuve ou qu’il fasse beau, pour joindre les deux bouts.

Le problème n’est pas dans plus une ou moins une. Et même pas dans l’incapacité du gouvernement à faire immédiatement accompagner cette mesure par une adaptation claire et rapide de la grille des horaires qui gère la vie du Maroc. Il n’y pouvait rien, il été pris de court.

Jeudi 25 octobre dans la soirée, il ne savait pas encore que le lendemain vendredi 26 octobre dans la matinée il allait adopter ce décret historique et révolutionnaire, comme l’a qualifié le mufti du siècle, MUR-PJD, Ahmed Rissouni qui a encore raté une occasion de la fermer.

Le problème c’est nos ministres, incapables d’expliquer l’inexplicable, intelligemment bien sûr. Car au Maroc avoir cette capacité devrait être une condition sine qua non pour être membre du gouvernement.

Vous l’avez vu le ministre de la Réforme administrative et de la Fonction publique expliquant le 26 qu’une étude approfondie et scientifique a fait ressortir que 68% des Marocains sont contre le changement d’horaire à chaque fois. Soit ! Mais où était cette étude trois jours auparavant quand lui et consort avait annoncé le retour à l’heure d’hiver ? Monsieur Benabdelkader, vous trouvez que c’est gentil et convenant de prendre 40 millions de Marocains pour des cons ? Peut-être impuissants, jusqu’à nouvel ordre, mais pas cons…  

Par Naim Kamal : http://www.quid.ma/billet/on-nous-prend-pour-des-cons



Notez


Lu 84 fois