OUi ou Non : Faut-il se laver tous les jours ?




Et si se doucher un jour sur deux permettait à la fois d'être plus écolo et d'avoir une jolie peau ? Les experts répondent.

Isabelle Catoni, dermatologue : "A force de se surlaver, on décape la peau et on élimine son microbiome, cette flore non pathogène qui régule et protège. A mesure qu'on la fragilise, elle a du mal à se défendre. Et attention à la quantité de savon - le creux de la paume suffit pour tout le corps - et à la température de l'eau : trop chaude, elle décape également. S'il est tout à fait acceptable de ne se laver qu'un jour sur deux, pensez à faire une 'toilette de chat' quotidienne, comme lorsque l'on n'avait pas l'eau courante. Si la plupart des zones sont protégées (le cuir chevelu par les cheveux, le corps par les vêtements), le visage, lui, est en première ligne face à la pollution. Il est donc indispensable de le nettoyer, sans oublier les yeux, avec du collyre, et le nez, avec de l'eau salée."

Joëlle Ciocco, épidermologue :"Une journée à l'extérieur est synonyme de contact avec des vêtements de plus ou moins bonne qualité, de pollution, de transpiration, de cellules mortes accumulées. Si l'on se couche avec les restes de tout cela sur la peau, les saletés envahissent le lit et le matelas. Si se laver au réveil n'est pas indispensable, une toilette le soir l'est indéniablement. Mais le choix des produits est important. A éviter, les nettoyants à base de sodium laureth sulfate (INCI) et les savons de Marseille, qui décapent la peau. J'aime les huiles nettoyantes, qui lavent tout en relipidant. A faire suivre si possible d'un lait pour le corps qu'on applique sur la peau humide, afin de reconstituer le film protecteur de l'épiderme."

Marie Drago, fondatrice de Gallinée : "Les gens se désinfectent au lieu de se nettoyer. En ville, l'eau ne suffit pas : il faut un produit surfactant pour éliminer la pollution, qui est liposoluble. Mais pas question de décaper le film hydrolipidique de la peau et ses bonnes bactéries. La plupart des nettoyants affichent un pH trop alcalin, qui déséquilibre celui de l'épiderme. Quand on élimine les bactéries, les mauvaises n'ont aucun mal à revenir. Les bonnes en revanche, plus fragiles, n'y arrivent pas toujours. Le staphylocoque doré accourt et provoque de l'eczéma, ou la bactérie C-acnes, cause d'acné, qui aime un pH 6. Attention au sodium laureth sulfate et aux parfums agressifs. Oui aux syndets, savons sans savon, sous forme solide pour moins polluer. PS : dans votre bain, versez une cuillère de vinaigre dans l'eau pour rééquilibrer son pH."
 


Source : https://www.grazia.fr/beaute/soins-visage-corps/fa...


        




Notez

Lu 80 fois



Dans le même sujet sur le Web 


loading...


Inscription à la newsletter

Recherche