Menu


Santé et Bien Etre

Oreilles qui sifflent ou bourdonnent : prenez des antioxydants





Une étude en double-aveugle contre placebo présente des résultats encourageants contre les acouphènes   Si vous avez souvent ou en permanence les oreilles qui sifflent ou qui bourdonnent, vous savez à quel point la vie devient insupportable. Pour certains, c’est un bruit de marteau sur une enclume, pour d’autres c’est un bruit de train ou […]

The post Oreilles qui sifflent ou bourdonnent : prenez des antioxydants appeared first on Santé Nature Innovation.

Une étude en double-aveugle contre placebo présente des résultats encourageants contre les acouphènes

 

Si vous avez souvent ou en permanence les oreilles qui sifflent ou qui bourdonnent, vous savez à quel point la vie devient insupportable.

Pour certains, c’est un bruit de marteau sur une enclume, pour d’autres c’est un bruit de train ou de tronçonneuse en permanence.

Ces bruits couvrent les sons, les voix qui vous entourent, si bien que vous peinez à communiquer et à vous concentrer.

Mais surtout, vous êtes dérangé en permanence, y compris dans le silence absolu de votre chambre.

Faire du bruit dans votre chambre pour “couvrir les bruits de vos oreilles ! »

La seule stratégie pour mieux dormir consiste à faire du bruit en permanence dans votre chambre pour “couvrir” vos acouphènes !!

Autrement dit, provoquer un bruit réel pour concurrencer le bruit de vos tympans : radio, bruit de machine… Bonjour les problèmes avec le conjoint.

Une étude de 2013 a montré que les personnes qui souffrent d’acouphènes sont souvent réveillées lors des phases 3 et 4 du sommeil, ainsi que pendant le sommeil paradoxal. [1] Cela nuit à leur humeur, à leur capacité d’apprentissage et à leur concentration la journée, puisqu’elles sont privées de ces phases décisives pour se régénérer.

Une étude scientifique présente des résultats encourageants contre les acouphènes

C’est donc avec joie et soulagement que nous avons pu lire les résultats d’une étude de nutrition contre les acouphènes, parus en novembre 2019 dans la revue Nutrients. [2]

Cette étude n’a porté que sur trente-cinq personnes mais elle a été réalisée avec beaucoup de rigueur, en suivant les critères les plus stricts de la recherche médicale sérieuse : une étude randomisée en double-aveugle contre placebo pendant trois mois.

Pour rappel, randomisée veut dire que les patients ont été tirés au sort pour recevoir, soit le traitement (des produits naturels que je décris ci-dessous), soit un placebo, c’est-à-dire un produit ayant toute l’apparence du traitement, mais ne contenant aucun principe actif.

En double-aveugle” signifie que ni les patients, ni les médecins qui ont prescrit le traitement et observé les résultats ne savaient qui prenaient quoi. Ceci afin d’éviter qu’ils ne soient influencés.

Le résultat a été que les personnes qui ont reçu le traitement naturel ont connu une baisse significative de l’intensité sonore de leurs acouphènes, ainsi que du niveau sonore nécessaire pour les masquer.

Le traitement naturel contre les acouphènes

Ce traitement naturel consistait en un ensemble de compléments nutritionnels ciblés :

  • une fois par jour : 150 mg de vitamine C, 10 mg de vitamine B6, 200 microgrammes d’acide folique (vitamine B9), 150 microgrammes de biotine (vitamine B8) et 25 mg pour les autres vitamines du groupe B ; 50 mg de magnésium, un extrait de pépin de raisin à forte action antioxydante (OPC) ;
  • deux fois par jour : 300 mg d’acide alpha-lipoïque, elle aussi une substance très antioxydante.

Les cellules du “limaçon” (partie de l’oreille interne qui sert à l’audition) sont en effet abîmées par des radicaux libres. C’est ce qui explique qu’elles “créent” des bruits qui n’existent pas. Les personnes qui souffrent d’acouphènes présentent des mesures de stress oxydatif supérieur à la normale.

Les radicaux libres peuvent être combattus par les antioxydants. D’où la logique de prendre des antioxydants sous forme de compléments nutritionnels pour réduire les acouphènes.

Buvez du café

Les résultats de cette étude sont cohérents avec ceux d’une grande étude d’observation qui avait conclu que les personnes qui boivent trois tasses de café par jour ont moins d’acouphènes que les autres.

Cette étude était parue en 2014 dans le American Journal of Medicine. [3] Elle avait porté sur environ 65 000 femmes suivies pendant 18 ans.

Cet effet pourrait être lié à la richesse du café en antioxydants. Le café est en effet notre source la plus grande d’antioxydants, parmi tous les aliments consommés couramment.

N’oubliez pas le ginkgo biloba

La médecine classique traite les acouphènes avec un médicament, la pentoxifylline, qui dilate les vaisseaux sanguins et améliore donc l’irrigation de l’oreille interne.

Mais nous disposons en santé naturelle d’une plante, ou plus précisément un arbre, qui lui aussi améliore l’irrigation sanguine en dilatant les vaisseaux et en fluidifiant le sang.

Il s’agit du ginkgo biloba.

On ne peut pas prendre directement les feuilles de ginkgo, qui ne sont pas assez concentrées en principes actifs. Il faut prendre un extrait, comme il s’en trouve de nombreuses sortes sur le marché.

Une étude a porté sur un extrait très concentré, le Gingko Biloba EGb 761, dont un gramme contient autant de molécules actives que 50 grammes de feuille, comparé à la pentoxifylline. [4]

Portant sur 197 patients pendant 12 semaines, elle a conclu que l’extrait de gingko était aussi efficace que le médicament.

Mes bonnes pensées vous accompagnent

J’espère que, si vous souffrez d’acouphènes, ces informations pourront vous aider à atténuer vos maux.

Dans mon entourage très proche, une personne qui souffrait d’acouphènes depuis longtemps a déclenché une “maladie de Ménière”, c’est-à-dire d’horribles crises de vertige dues à l’oreille interne endommagée.

C’est absolument terrible. La personne ne sait plus où se trouve le sol ni le plafond, qui tournoient autour d’elle, même quand elle ferme les yeux. Elle ne peut plus se déplacer qu’en rampant, et ne peut plus rien manger à cause du mal de mer.

Les crises peuvent durer des semaines, entraînant un amaigrissement important mais surtout des souffrances désespérantes, qui vous font vivre ensuite dans la crainte permanente d’une nouvelle crise (il y a plusieurs crises par an…).

Si vous pouvez retarder l’apparition de la maladie en prenant des traitements naturels dès maintenant, vous vous direz merci un jour.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

The post Oreilles qui sifflent ou bourdonnent : prenez des antioxydants appeared first on Santé Nature Innovation.



Source : https://www.santenatureinnovation.com/oreilles-qui...




Notez

Lu 24 fois

Suivez-nous sur Twitter.
Rejoignez-nous sur Facebook.
Inscrivez-vous à la newsletter.
Rejoignez-nous sur instagram.
  •  


Avertissement du portail Le212.info

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.

Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu des différents articles de ce portail qui se veut indicatif et informationnel, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués.

L'éditeur de ce portail ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Vous êtes ainsi invités à lire sans modération mais avec responsabilité et discernement.

Le212.info


Inscription à la newsletter

Recherche