Salon littéraire à Marrakech propager l’art et la culture





Un nouveau salon appelé «Marrakech, Pensée & Art» vient de voir le jour. Initié tout récemment par la conférencière et chercheuse en patrimoine matériel et immatériel Amal Mellakh.

Pour lancer cet événement, le choix de l’initiatrice, qui a comme devise «Sans culture, l’esprit s’use et perd son ressort», s’est porté sur Dar Chrifa, une maison relevant de l’époque des Saadiens. «Le choix de l’endroit a été aussi important», enchaîne-t-elle en allusion à la médina de la cité ocre, ses riads anciens, ainsi que son trésor culturel à préserver et valoriser.

L’organisatrice explique également l’option pour cette cité : «Je suis une femme qui est née et a grandi à Marrakech». Mieux encore, elle partage des souvenirs en remontant le temps. «Depuis ma tendre enfance, j’étais éduquée dans une famille nourrie au patriotisme, à l’art et la culture», enchaîne-t-elle.

Lors de cette première rencontre organisée dans le cadre de ce salon littéraire, un débat a été consacré au livre «Labyrinthes» de Borges traduit en arabe par le docteur Mohamed Ait Laamim, invité de l’événement. Une traduction publiée par le Centre culturel arabe.

Source http://aujourdhui.ma/




        

Notez

Lu 65 fois




Dans le même sujet sur le Web 


loading...


Inscription à la newsletter

Recherche