Un centre d’études du droit hébraïque à Essaouira


Le centre Abraham Zagouri vient d’être inauguré ce samedi 24 février à Essaouira. Pôle d’études et de recherches sur le droit hébraïque au Maroc, ce centre se veut une pierre supplémentaire à la reconstruction et la préservation de la mémoire juive de Mogador. La cité des Alizés a en effet récemment connu l’inauguration de Bayet Dakira (la Maison de la mémoire), la réouverture de la synagogue Simon Attia, ainsi que le lancement du centre de recherches Haïm Zafrani sur l’histoire des relations entre l’islam et le judaïsme. Toutes ces structures sont réunies au sein d’un même complexe ouvert à tous les publics.



Selon André Azoulay, président fondateur de l’Association Essaouira-Mogador,  le lancement du centre Abraham Zagouri vient conforter, encore une fois, la place de la ville d’Essaouira « en tant qu’espace de tous les possibles, de toutes les modernités mais aussi de résistance à l’amnésie ».

« Ce centre vient en son temps en ce sens qu’on est en train d’approcher un seuil dans notre pays (…) de prise de conscience, qui n’est pas seulement celle qui se fait par le haut, par les élites, par les décideurs et par l’exécutif mais aussi, chez le plus grand nombre des compatriotes, de la partie juive de leur identité marocaine (…) Il nous faut continuer et surtout, nourrir cette renaissance et cette réappropriation de plus en plus large », a déclaré en substance à ce propos André Azoulay lors du séminaire inaugural à Dar Souiri.
 




        

Notez





Dans le même sujet sur le Web 


loading...