Un personnage de romans


Ismail Mikou Essayiste



Alors lui, c'est Laurent Solly (à ne pas confondre avec Laurent Voulzy). Vous ne le connaissez pas. Pourtant, lui vous connaît très bien. Il vous connaît même mieux que vous ne pouvez vous l'imaginer. 

Il sait, par exemple, avec qui vous avez eu une date récemment et a accès à l'identité de tous vos amis, ou plutôt de toutes vos connaissances (ce terme correspond mieux, vous comprendrez plustard pourquoi). Tous autant que vous êtes (même les mécréants qui n'ont pas encore lu mes posts, may Allah forgive them). Pourquoi ? Parce que c'est le Facebook VP Southern-Europe. On fait moins les malins maintenant non ?

Laurent Solly, puisque c'est de lui dont il s'agit aujourd'hui, aurait pu devenir Emmanuel Macron. Pourtant il a préféré demeurer dans l'ombre et servir la France comme haut fonctionnaire puis comme special advisor de Nicolas Sarkozy durant sa campagne victorieuse de 2007, avant d'être nommé gérant de mastodontes de l'industrie de son pays, et de rejoindre la direction de Facebook donc. Un vrai personnage de romans je vous dis. Morceaux choisis : "La réalité n'a pas d'importance, seule compte la perception." (Ce qui pourrait d'ailleurs être le slogan d'Instagram et de... Facebook, soit dit en passant.) Le jour des funérailles de sa 1ère femme (tragédie qui rajoute à sa dimension romanesque), il confiera à une amie venue le soutenir dans son deuil la phrase suivante, extraordinaire : "Moi qui ai toujours lutté pour arracher des moments de bonheur à la vie, suis-je maintenant condamné à ne plus en vivre désormais ?"

En guise de conclusion, j'ai choisi de vous confier une dernière réflexion : pourquoi cet homme là, personnalité charismatique à l'intelligence supérieure, qui serait capable de séduire une chaise, n'a-t-il pas décidé de briguer la présidence de la République Française ? Davantage, j'ai envie de vous demander, mais d'où vient l'ambition dévorante ? D'où vient cette quête soudaine et irrépressible de gloire ? Est-elle une cristallisation de toutes nos failles ? Ou l'addition de toutes nos frustrations ? Ou serait-elle tout simplement l'expression de ce moi narcissique qui sommeille dangereusement en chacun de nous, ce moi qui a poussé Usain à chausser ses nikees pour devenir Usain Bolt, ce moi qui a poussé gad à monter sur scène pour devenir @gadelmaleh, ce moi qui a poussé Barack à se présenter à la présidence des Etats Unis pour devenir Barack Obama, ou ce moi qui a poussé Roger à irradier les courts de tennis pour devenir Rodgeur Federer ?
Allez bisous bye.
 
Ismail Mikou Essayiste
facebook.com/smail.mikouofficiel
Mail : ismailmikou2@gmail.com
https://www.le212.info/essaisdismail/




        

Notez

Lu 34 fois




Dans le même sujet sur le Web 


loading...


Inscription à la newsletter

Recherche